Punaises de lit, comment s’en débarrasser ?

Se débarrasser des punaises de lit

La punaise de lit a pendant longtemps été un mauvais souvenir, un insecte exotique que l’on croisait plus souvent en voyage que chez soi. Mais la mondialisation des déplacements fait que depuis 2012, elle est vraiment présente en France, sans aucun lien avec la propreté des lieux.

Son truc à la punaise de lit, c’est le sang humain. Elle ne mange que ça puis elle vont pondre, beaucoup d’œufs. Une seule femelle accrochée à un tissu ou une peluche peut lancer une infestation. Alors avant d’être débordé et de devoir faire appel à un professionnel, découvrez comment se débarrasser des punaises de lit.

Comment savoir si on a des punaises de lit ?

Il est important avant de faire quoique ce soit, de s’assurer que ce sont bien des punaises de lit et non des puces ou d’autres insectes. Le point commun entre les deux est le type de bouton que l’on a sur le corps : 3 à 5 boutons, presque en ligne.

Par contre la punaise de lit ne s’alimente que la nuit. Et elle ne se glisse pas dans le pyjama, contrairement à la puce, donc elle pique sur les pieds, le visage, le cou, les mains et éventuellement les bras et les jambes s’ils sont dénudés.

Enfin, jetez un œil autour du lit pour trouver les œufs. Ils sont blanchâtres et ils sont réunis en grappe dans des zones sombres. À proximité vous devriez trouver des restes de déjections et des mues, c’est-à-dire des traces d’un brun foncé.

Comment se débarrasser des punaises de lit ?

Il faut entreprendre le traitement en une seule et unique fois pour éviter l’éparpillement des punaises de lit et donc la propagation de l’infestation.

Quel matériel pour tuer les punaises de lit ?

Sur un début d’infestation, il est possible d’essayer sans aucun insecticide. Mais si les punaises sont nombreuses, autant vous faire aider d’un produit qui a fait ses preuves, surtout qu’il existe des alternatives écologiques.

Dans tous les cas il vous faut un aspirateur (avec sac c’est mieux, mais pas indispensable), un nettoyeur vapeur, de grands sacs poubelles, un congélateur, un lave-linge, un sèche-linge et même un fer à repasser (ou mieux, une centrale vapeur).

À la fin du traitement il est possible d’installer des housses anti-punaises de lit et donc il faut les acheter avant de commencer (en même temps que l’insecticide ?). Et de la terre de diatomée va vous permettre d’éviter de nouveaux problèmes.

Comment éviter l’éparpillement des punaises de lit ?

Si vous secouez la literie, les œufs et les punaises vont s’accrocher au mur et revenir dans la chambre très vite. Si vous prenez le matelas à bras le corps pour aller le jeter à la déchetterie, les mêmes punaises de lit vont se déposer dans les différentes pièces de la maison traversées et dans la voiture et créer un nouveau foyer. Et si vous utilisez le mauvais produit, elles iront se mettre dans une autre pièce.

Il est donc important de tout faire pour limiter l’éparpillement et cela signifie d’agir en étant organisé.

Commencez par vaporiser de l’insecticide adapté aux punaises de lit sur tout le tour de la pièce : les plinthes, les portes, le contour des fenêtres, le tour des prises électriques (oui elles se glissent à l’intérieur des prises pour circuler d’une pièce à l’autre). Ainsi elles ne pourront pas sortir vivantes de la pièce.

Que faire pour être vraiment tranquille ?

Retirez les draps sans les secouer et glissez-les dans un sac plastique. Cela va vous permettre de déplacer des choses potentiellement infestées sans prendre le risque de semer des œufs et des punaises de lit sur le chemin de la machine à laver. Si vous avez de l’insecticide, vaporiser en dedans avant de fermer hermétiquement le sac.

Isolez de la même façon dans un sac plastique tous les vêtements et objets courants. Puis lavez tout à au moins 60° voir 90°. Passez ensuite tout au sèche-linge et enfin repassez avec une centrale vapeur. Si vous n’en avez pas, un défroisseur vapeur peut faire l’affaire ou au moins un coup de fer à repasser sur tous les vêtements, la literie, sans oublier de passer sur les étiquettes et les gros plis.

Ce qui ne peut pas passer au chaud doit aller au froid. Ainsi, placez les sacs fermés directement au congélateur.

Face à une infestation vraiment forte, il faut mettre du produit insecticide sur la literie et sur toutes les zones de pontes que vous avez identifiées.

Vient le moment de passer l’aspirateur vraiment partout, en utilisant les buses d’aspiration fortes pour les recoins. Aspirez le matelas, le sol, absolument tout.

Coupez le courant pour démonter les protections sur les prises et les interrupteurs. Rallumez le temps d’aspirer à l’intérieur de chacune. Puis coupez le courant de nouveau pour déposer de la terre de diatomée sur l’entrée de chaque prise (sur le rebord, pas dans la partie électrique à proprement parlé). Refixez tout avant de remettre le courant.

Attention, votre aspirateur est à cette étape-là une bombe biologique remplie d’œufs et de punaises de lit. Mettez de la terre de diatomée par terre et aspirez-là. Puis fermez le sac de l’aspirateur et jetez-le dans une poubelle fermée hermétiquement.

Enfin vient le moment de passer le nettoyeur vapeur absolument partout également. L’important est l’utilisation de la vapeur. Le nettoyeur permet d’être rapide, mais si vous n’avez qu’un balai vapeur, cela peut également convenir, ce sera juste plus long et moins pratique à manipuler, mais tout aussi efficace.

Vous allez alors pouvoir tout remettre en place.

Mais il est conseillé de recommencer le grand ménage, surtout le nettoyeur vapeur, minutieusement 2 à 3 semaines plus tard. Puis si vous n’avez plus aucun signe de punaises, considérez-vous tranquille. Sinon recommencez encore une fois 2 ou 3 semaines plus tard (c’est la durée nécessaire pour que l’œuf devienne punaise de lit).

Punaises de lit, pourquoi elles viennent ? Quelle solution préventive ?

Les punaises de lit ne sont pas attirées par les endroits sales ou propres, elles veulent juste des humains pour se nourrir.

À titre préventif, voici quelques façons de les éviter :

  • laver toute la literie à plus de 60° ;
  • ne pas laisser les draps et couvertures toucher le sol quand le lit est fait (les punaises de lit ne savent ni sauter ni voler) ;
  • déposer de la vaseline ou de la terre de diatomée sur chaque pied du lit ;
  • passer au congélateur ou au lave-linge à plus de 60° tout vêtement ou peluche d’occasion ;
  • utiliser le nettoyeur vapeur à fond tous les six mois dans la chambre ;
  • installer une housse anti-punaise de lit.

Où acheter une housse anti punaise de lit ?

Tant qu’on n’en a pas besoin, on ne sait pas que ça existe. Mais de nombreux grands magasins en proposent, souvent dans le même rayon que les alèses. Sinon il est possible d’en commander sur internet et de grandes marques de literie en proposent.

Dois-je en parler à mes voisins ?

Les punaises de lit sont très mobiles. Il est possible que vous en ayez à cause de l’un de vos voisins. Il est donc préférable d’en parler ou de mettre un petit mot à côté des boites aux lettres pour signaler le problème et inviter tout le monde à faire un traitement préventif.

Est-ce que je risque de tomber malade ?

Si effectivement les punaises de lit mangent du sang, même du sang infecté, elles-mêmes ne transmettent aucune maladie. 
Le seul risque est de faire une réaction allergique et donc de voir chaque bouton doubler de volume.

Source :
https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/biologie-punaises-lit-debarrasser-efficacement-46389/

Punaises de lit, comment s’en débarrasser ?
2 (40%) 4 vote[s]