Comment entretenir un poêle à pétrole électronique ou à mèche ?

entretien poêle à pétrole électronique ou à mèche

Tout appareil, quel qu’il soit, a besoin d’être régulièrement nettoyé et entretenu. On entend par là la vérification du bon fonctionnement du matériel et du bon état des pièces qui le composent.

Les chauffages d’appoint n’échappent pas à cette règle, surtout lorsqu’ils marchent avec du pétrole. Si certaines actions sont logiques et à la portée de tous, d’autres sont plus pernicieuses. Nous avons donc conçu ce guide afin de prendre soin de notre chauffage à pétrole.

Pourquoi nettoyer son poêle à pétrole ?

L’entretien permet, on le sait, de prolonger la durée de vie de nos équipements. Bien nettoyés, ils fonctionnement d’autant mieux.

Le cas du chauffage à pétrole est un peu particulier. Utilisant du combustible comme source d’énergie pour générer de la chaleur, il a d’autant plus besoin d’un nettoyage régulier.

Et pour cause. Si on omet de faire la vérification des pièces et la maintenance de son appareil, non seulement le poêle peut mal fonctionner, mais en plus il peut rejeter du monoxyde de carbone et du CO2 lorsqu’il sera en marche. Bien évidemment, c’est extrêmement dangereux, on note donc l’importance de l’entretien de notre poêle à pétrole.

Le nettoyage est légèrement différent selon le type de poêle à pétrole. D’ailleurs, si on hésite entre les différents modèles, on peut se référer à ce guide d’achat : poêle à pétrole à mèche ou électronique, ainsi qu’à ce comparatif : les meilleurs poêles à pétrole.

Comment nettoyer son poêle à pétrole électronique ?

Plus sécurisé qu’un poêle à pétrole à mèche, le poêle à pétrole électronique demande tout de même une surveillance afin d’éviter les accidents et d’assurer son bon fonctionnement.

Nettoyer les grilles d’aération

Premier conseil facile à appliquer, le nettoyage des grilles.

Même très sophistiqué, le poêle à pétrole électronique aura tendance à produire des dépôts. De plus, la poussière se dépose assez rapidement sur les grilles d’aération.

Ici, l‘entretien sera très simple, il suffit de dépoussiérer ces grilles fréquemment à l’aide d’un chiffon humide ou d’une éponge. Cela va également éviter les odeurs de poussières qui peuvent brûler lors de l’utilisation du poêle.

Laver les filtres

Tous les poêles à pétrole sont munis de filtres afin de récolter les dépôts.

S’ils ne sont pas vérifiés et nettoyés, nous perdons de la performance, jusqu’au jour où le poêle va s’arrêter de fonctionner, tout simplement. Le filtre à air du poêle à pétrole électronique est très simple à entretenir. Il suffit de simplement aspirer les dépôts et de nettoyer le filtre comme pour les grilles de ventilation.

Si on pense à le faire souvent, nous en aurons pour à peine cinq minutes.

De plus, ce nettoyage quotidien permet de vérifier son état. Un filtre, même entretenu, finit toujours par s’user, et il faut alors le remplacer rapidement, et surtout, ne pas utiliser le poêle tant que cela ne sera pas fait.

Le brûleur à injection

Les poêles à pétrole électronique sont munis d’un brûleur à injection qui va donc injecter le combustible dans la chambre de combustion pour produire la chaleur. Son bon fonctionnement est primordial, il faut donc le nettoyer lui aussi et vérifier son état, afin de le changer le cas échéant.

L’importance du manuel pour les poêles à pétrole électronique

Ce conseil, vous n’allez pas le voir ailleurs alors que ça doit être celui qui est le plus important.

Chaque fabricant, Zibro, Inverter… fournit, avec le poêle à pétrole, un manuel où sont indiquées des informations capitales, comme le mode de fonctionnement, les conseils d’entretien et les pannes fréquentes.

Pour un poêle à pétrole électronique, nous aurons aussi la signification des messages d’erreurs que ce dernier va afficher.

Non seulement ces messages sont très utiles pour remédier à la panne de notre poêle, mais en plus, ils peuvent nous notifier d’un besoin de nettoyage imminent.

Ce manuel est donc à garder précieusement à portée de main, pour l’entretien, mais aussi les problèmes.

Le poêle à pétrole à mèche

poêle à pétrole à mèche entretien

Si l’entretien du poêle à pétrole à mèche est presque similaire à celui d’un poêle à pétrole électronique, il diffère néanmoins de ce dernier pour l’allumage, qui est donc ici avec une mèche qui va s’imbiber de combustible.

Elle aussi doit être surveillée et changée régulièrement. Sans cela, le poêle produit moins de chaleur et parfois, il ne s’allume plus ou rejette des gaz toxiques.

Quand changer la mèche de son poêle à pétrole ?

Il est recommandé de changer la mèche de son poêle à pétrole au moins une fois par an.

Cela étant, cette recommandation est indicative. En effet, cela dépend de plusieurs facteurs : notre utilisation (intense ou modérée), la qualité de la mèche, du combustible et de l’état général du poêle.

Par exemple, un mauvais combustible peut nuire à notre poêle (et à la mèche), et pour être certains de ne pas se tromper, la lecture de cet article : quel combustible doit-on choisir pour son poêle à pétrole est vivement recommandée.

Le mieux reste encore de l’inspecter de temps en temps pour s’assurer de son état.

Comment changer la mèche de son poêle à pétrole ?

Changer la mèche d’un poêle à pétrole n’a rien de bien difficile, mais il faut tout de même suive le protocole afin que cela se passe au mieux lorsqu’on va l’allumer :

  1. Commençons tout d’abord par ôter la pile, le réservoir, et le cadre pour pouvoir accéder à l’intérieur du poêle ;
  2. Une fois cela fait, on peut dévisser les vis de la butée de maintien afin d’accéder au support de la mèche ;
  3. Ensuite, on peut tourner le bouton vers la droite puis libérer la mèche de son anneau pour remettre la neuve ;
  4. Prenons garde, il faut que tous les crochets (ailettes) de maintien soient bien remis dans les trous prévus à cet effet ;

Comme on peut le voir, rien de bien compliqué, il suffit de prendre son temps pour replacer le tout correctement.

On peut également brûler la mèche à sec. Le but de cette opération est d’éliminer les résidus si elle n’est pas trop abîmée, afin de la conserver pour l’année suivante.

Attention, cette opération doit être faite à l’extérieur, car des gaz peuvent s’échapper, et ne doit pas être exécutée sur une mèche en coton.

On procède de la façon suivante :

Mettre la mèche en position haute, puis la laisser brûler jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de combustible (cette opération peut être faite en fond de réservoir). Ainsi, elle va sécher, et les résidus auront brûlé.

Entretien du poêle à pétrole, que faire faire quand on ne l’utilise pas ?

Une fois les beaux jours revenus, on remise notre poêle à pétrole dans un coin ou une pièce, puis on l’oublie.

Mais… avant de le ranger, il faut prendre quelques précautions :

Tout d’abord, il faut absolument vider le reste de pétrole présent dans le réservoir, quitte à le siphonner.

En effet, le laisser va le faire se dégrader et risque d’abîmer le poêle au prochain allumage, ou de produire des émanations toxiques. Il n’est pas utilisable d’une année sur l’autre.

Ensuite, on peut soit brûler la mèche comme mentionnée plus haut, soit la changer, selon son état.

Le reste du poêle devra être nettoyé, les éventuelles taches de rouille enlevées, et le poêle entreposé dans un endroit sec et protégé de la poussière.