Astuce pour évacuation de clim mobile

astuce pour évacuation de clim mobile

Le climatiseur reste l’option la plus efficace pour faire baisser sensiblement la température d’un logement. Les modèles nomades d’appoint commercialisés impliquent la mise en place d’un système de rejet de l’air chaud vers l’extérieur, qui peut sembler complexe de prime abord.

Vous venez d’investir dans un équipement de refroidissement de l’air mobile pour l’été ? L’installation de la gaine expulsant la chaleur vous laisse perplexe ? Vous craignez de mal calfeutrer votre fenêtre ?

Cet article vous explique l’astuce à suivre pour une évacuation efficace de votre clim mobile. Respectez les recommandations et profitez sereinement de la fraîcheur produite par votre appareil.

Comment fonctionne l’évacuation d’une clim mobile ?

Comprenons, dans un premier temps, le procédé d’évacuation de l’air chaud d’une climatisation mobile, afin de mieux aborder l’installation du système par la suite.

⇨ Principe de fonctionnement du climatiseur

Un dispositif de climatisation refroidit l’atmosphère, en transformant l’air chaud en souffle frais. Cette métamorphose s’opère par la circulation de l’air chargé de calories, dans un réseau le mettant en contact avec un fluide frigorigène, tel que celui présent dans nos réfrigérateurs.

L’air allégé de ses calories est expulsé par l’avant de l’appareil avec une très nette différence de température. Or, la chaleur écartée du souffle refroidi doit être évacuée de l’appareil, évidemment en dehors de l’habitation.

C’est la fonction du bloc d’extraction placé à l’extérieur de la maison, pour les appareils de climatisation fixes. Dans le cas d’un équipement mobile, un tuyau connecté au monobloc servira à remplir ce rôle. Le modèle nomade ne disposant pas d’un module positionné hors du logement, pour traiter cette fonction, il nécessite l’installation d’une gaine spécifique, pour rejeter la chaleur.

C’est uniquement grâce à cette opération que l’appareil de refroidissement permet de rétribuer un souffle rafraîchi. Le tuyau de sortie doit donc passer par une ouverture du domicile, le plus communément par l’entrebâillement d’une fenêtre.

⇨ Évacuation de l’air chaud de la clim mobile

La gaine se présente sous la forme d’un tuyau extensible. La distance entre l’appareil et la zone de sortie doit être la plus courte possible, afin de faciliter l’expulsion de l’air chaud. La clim mobile se positionnera, pour cette raison, à proximité de la fenêtre sélectionnée pour remplir la fonction d’évacuation. De plus, le conduit devra impérativement demeurer tendu, sans pliures ni cassures.

Le système ainsi disposé sous-entend donc un entrebâillement de la fenêtre. Afin d’éviter toute déperdition de l’air refroidi, cette ouverture nécessite un calfeutrage hermétique. Des kits pour climatiseur mobile sont commercialisés à des tarifs très abordables et facilitent le comblement de cet espace.

Le kit de calfeutrage consiste en une bâche assez rigide se fixant aux huisseries à l’aide de bandes adhésives en Velcro. Notez qu’ils existent également en format s’adaptant aux Velux. Une fois la toile installée et isolant parfaitement la zone, un zip rendra possible le passage de la gaine d’évacuation, tout en garantissant l’étanchéité de l’ouverture de la fenêtre, empêchant l’air frais de sortir et l’air chaud d’entrer.

Comment bien évacuer l’air d’une clim mobile ?

Maintenant que le procédé de traitement de l’air par votre clim mobile est expliqué, vous comprenez l’importance de réaliser une installation convenable du système d’évacuation.

⇨ L’installation du tuyau d’évacuation

La gaine n’est pas toujours fournie avec votre matériel lors de son achat. Trouvez le meilleur climatiseur mobile, en consultant notre guide comparatif en ligne. Si vous devez vous en munir séparément, soyez bien attentif à choisir le bon diamètre, adaptable à votre appareil. Elle mesure en général environ 150 cm, lorsqu’elle est entièrement déployée.

Toutefois, nous vous recommandons de ne pas l’étirer totalement, afin d’optimiser le rejet de l’air chaud vers l’extérieur. Veillez donc à positionner le monobloc mobile près de l’ouverture servant de passage au tuyau. La circulation du souffle expulsé doit être facilitée par une tension de la gaine. Toute pliure engendrerait un ralentissement, voire un blocage du procédé d’évacuation.

Si vous envisagez de profiter de votre conduit de cheminée pour chasser l’air, sachez que c’est une très mauvaise idée. Votre clim mobile ne dispose pas de suffisamment de puissance pour rejeter l’air à la verticale. De même, renoncez à connecter la gaine à une bouche d’aération de votre VMC.

⇨ Le kit de calfeutrage de fenêtre

Les recommandations sont donc de faire passer le tuyau au travers d’une fenêtre et de calfeutrer l’espace d’ouverture à l’aide d’un kit dédié à cet usage, comme nous l’avons vu précédemment. Il comprendra une bâche hermétique dotée d’un zip central et d’un rouleau adhésif de bandes Velcro, pour faciliter sa fixation.

Notez que la pose de ce système de comblement n’empêchera pas la fermeture de la fenêtre, lorsque vous ne vous servirez pas de votre climatiseur nomade. Pour installer votre dispositif, les étapes sont très simples :

  1. nettoyez les huisseries et les contours de la fenêtre ;
  2. prenez les mesures en hauteur et en largeur du battant ;
  3. reportez-les sur la bande adhésive fournie et découpez les longueurs nécessaires à faire le tour de la zone à combler ;
  4. collez les bandes et fixez les Velcros de la bâche dessus. Soyez attentif à bien suivre l’alignement des bandes autogrippantes ;
  5. ouvrez la toile à l’aide de la fermeture éclair et faites passer au travers votre gaine d’évacuation ;
  6. refermez le zip de manière à emprisonner le tuyau.

L’espace est désormais totalement comblé et hermétique. Pensez à bien entretenir votre kit de calfeutrage, pour vous assurer une efficacité durable. Surveillez régulièrement que la bâche ne soit pas déchirée et que les points d’attache soient conformément fixés.

L’évacuation de clim mobile en deux mots

Il est important de bien suivre les recommandations d’installation du système d’évacuation de votre clim mobile, pour pouvoir apprécier pleinement ses performances de refroidissement de l’air. Sans une bonne expulsion de l’air chaud et un calfeutrage optimal, les résultats seront bien moins probants.

Votre équipement nécessitera également quelques réglages spécifiques, pour vous permettre d’obtenir une température idéale dans votre logement en été. Suivez-les consciencieusement et vous optimiserez son emploi.