Comment bien utiliser un rafraîchisseur d’air ?

comment bien utiliser un rafraîchisseur d’air

S’équiper d’un système de ventilation pouvant aider à diminuer la température ambiante est presque inévitable à l’approche de l’été. Les périodes de canicule se faisant de plus en plus fréquentes, cette catégorie d’appareils électroménagers se veut incontournable.

Vous avez choisi d’investir dans la solution alternative au climatiseur mobile, moins polluante et plus économe ? Vous souhaitez profiter au mieux de ses performances pour refroidir votre intérieur ?

Nous vous expliquons toutes les étapes pour bien utiliser un rafraîchisseur d’air et comment l’entretenir pour qu’il fonctionne parfaitement durant plusieurs années.

Bien installer son rafraîchisseur d’air

Une bonne utilisation de votre équipement commence par son installation et sa mise en route dans des conditions adéquates.

⇨ Fonctionnement du rafraîchisseur d’air

Pour bien comprendre l’emploi de ce système de traitement de l’air, il est important d’en saisir le fonctionnement, qui rendra plus concrètes les quelques étapes d’installation et d’entretien à suivre.

Le rafraîchisseur est une alternative écologique et économique au climatiseur mobile. Il génère une baisse de la température ambiante par un procédé d’évaporation. Ses effets sont certes moins marqués, toutefois, ils délivrent un véritable confort, bien plus probant qu’avec un simple ventilateur.

La méthode de refroidissement n’utilise aucun gaz frigorigène. C’est le passage de l’air chaud et sec au travers d’un tampon humide qui permet la transformation en souffle frais. Ce concept implique donc un apport en eau au matériel, assurant l’humidification du filtre fibreux.

Tous les modèles ne disposeront pas de la même capacité de réservoir. Notre comparateur de rafraîchisseurs d’air vous aidera à faire votre choix.

⇨ Disposition et mise en route du rafraîchisseur

Ce dispositif est très facile à mettre en fonction. Ne nécessitant pas d’évacuation de l’air chaud par une gaine, il ne sera pas impératif de le placer à proximité d’une ouverture. Assurez-vous simplement qu’il soit installé sur une surface bien plane, désencombrée de tout objet et connectable à une prise d’alimentation électrique.

Veillez à ce qu’aucune source de chaleur ne le côtoie. Orientez ensuite les volets de soufflerie vers un espace dégagé de votre pièce d’habitation. L’air expulsé étant humide, s’il était projeté vers un mur ou un meuble, il pourrait les détériorer. Remplissez le réservoir d’eau froide en suivant les recommandations de niveau minimal et maximal. Il est également possible d’y ajouter des glaçons, pour augmenter l’effet refroidissant.

Votre appareil de traitement de l’air mobile est désormais prêt à l’emploi. Sa mise en route s’effectue au moyen des boutons de contrôle disposés sur le dessus du coffrage.

Bien entretenir son rafraîchisseur d’air

Pour assurer à votre équipement des performances dans le temps, un minimum d’entretien régulier est requis. Les manipulations sont toutefois limitées et très peu contraignantes.

⇨ Entretien régulier du rafraîchisseur

Quelques éléments de votre matériel doivent être nettoyés régulièrement :

  • le réservoir d’eau sera facilement débarrassé des saletés avec un peu de vinaigre blanc ;
  • le filtre à air pourra être aspiré afin d’en retirer les poussières et rincé puis séché occasionnellement ;
  • le coffrage s’entretiendra à l’éponge très simplement, ou à l’aide d’un chiffon humide.

Avant de le stocker pour l’hiver, procédez à un nettoyage approfondi de l’intérieur du bloc. Ouvrez le capot protecteur de votre appareil et brossez les éléments incrustés accumulés, tels que le tartre. Utilisez votre aspirateur pour les retirer.

Trempez le réservoir amovible dans du vinaigre blanc dilué et rincez-le à l’eau tiède, puis séchez-le, avant de le remettre en place. Assurez-vous du bon état des pièces mécaniques et lubrifiez-les légèrement.

⇨ Remplacement du tampon d’humidification

C’est l’élément clé de votre dispositif, mais également le plus fragile. Il est donc impératif de surveiller son état environ une fois par mois. Constamment humidifié, si votre eau est très dure, il risque de se calcifier à force d’emploi. La conséquence pour votre matériel impactera directement son rendement.

Le changement de votre tampon devra, en conséquence, s’opérer tous les 4 à 6 mois, selon la composition de votre eau courante. Notez qu’il est parfaitement envisageable d’utiliser de l’eau de pluie, qui sera dépourvue de toute trace de calcaire, pour remplir votre bac.

Lorsque vous ne vous servez plus de votre appareil de rafraîchissement, pensez à vider le réservoir, afin d’éviter que le filtre ne trempe dedans. Cela préviendra de l’apparition de moisissures et permettra de prolonger la durée de vie du tampon.

Alors, comment bien utiliser un rafraîchisseur d’air ?

En résumé, l’emploi de ce type d’appareillage est très simple. Si vous suivez les recommandations d’installation et d’entretien, vous profiterez pleinement de ses performances durant plusieurs années. Pour en savoir plus sur le nettoyage de votre rafraîchisseur d’air, poursuivez votre lecture avec un article dédié.

Tous les Bons plans ⇒ Promos, Deals et Offres spéciales !CLIQUEZ ICI
+ +