Comment choisir son déshumidificateur d’air ?

déshumidificateur d'air fonctionnement

Maison humide, mal isolée ? Pièce avec des traces de moisissure ou de la condensation sur les fenêtres ? Nous avons besoin d’humidité dans nos maisons (l’hygrométrie idéale se situant entre 45 et 60 %), mais trop d’humidité peut être néfaste, non seulement pour notre habitation, mais aussi pour notre santé.

S’il est toujours préférable de traiter le problème à la racine, en faisant des travaux d’isolation par exemple, il n’est pas toujours possible de faire ce qu’il faut rapidement.

Pour résoudre ces problèmes d’humidité, acheter un déshumidificateur peut s’avérer être une bonne solution.

Mais comment fonctionne-t-il ? Réponse dans cet article.

Plusieurs types de déshumidificateurs

déshumidificateur d'air différences

Avant d’investir dans le premier déshumidificateur venu, il faut savoir qu’il en existe plusieurs types.

Chacun a ses avantages, et choisir le modèle qui est adapté à sa situation n’est pas forcément facile.

De nombreuses marques proposent des déshumidificateurs efficaces : Delonghi, Teddinghton France, Rowenta, Rubson

On le retrouve d’ailleurs dans notre comparatif : quel déshumidificateur choisir ?

Mais avant, voyons ensemble les différents modèles de déshumidificateurs du marché et leur mode de fonctionnement.

Le déshumidificateur chimique

C’est un système basique pour lutter contre l’humidité dans les maisons. Facile à mettre en place, il ne nécessite pas d’alimentation électrique et pourra donc être placé dans une pièce dépourvue de prise.

Son mode de fonctionnement est simple : une substance chimique dans une cartouche absorbe l’humidité dans l’air. En fait, cela fonctionne comme le sel sur la neige.

Une fois l’humidité captée, le déshumidificateur chimique restitue l’humidité sous forme d’eau, dans un bac qu’il faudra vider régulièrement selon sa capacité.

En moyenne, un déshumidificateur chimique peut capter environ 3 litres d’eau par jour, ce qui n’est pas très performant, mais largement suffisant pour une pièce légèrement trop humide.

Il faut changer la cartouche assez régulièrement, ce qui peut revenir à la longue assez cher si c’est pour capter l’humidité d’une grande pièce, ou bien d’un lieu très humide.

Le déshumidificateur électrique à condensation

Très efficace, le déshumidificateur électrique par condensation permet non seulement de réduire l’humidité d’une pièce, mais aussi, sur certains modèles, de chauffer.

C’est un appareil qui coûte plus cher qu’un déshumidificateur chimique, mais qui peut gérer un grand volume, selon le modèle choisi. Il est donc parfait pour une pièce à vivre afin de gagner en confort.

Comment il marche ? Nous allons voir que c’est très élémentaire : il aspire l’air ambiant, puis l’amène vers le condenseur dont l’air plus froid va transformer la vapeur d’eau en eau.

Cette eau sera ensuite réchauffée, d’où une évaporation. L’air sec, et parfois chauffé selon l’appareil, est redistribué ensuite dans la pièce, faisant gagner quelques degrés appréciables.

Le déshumidificateur électrique assécheur d’air

Cette nouvelle génération de déshumidificateur, appelé déshumidificateur d’air par adsorption, aspire l’air qui rencontre une roue enduite de gel de silice. La silice, grâce à sa forte porosité, absorbe l’humidité. On en trouve souvent dans nos cartons contenant des éléments sensibles à l’hygrométrie.

L’air sera donc asséché, un peu plus chaud et redistribué dans la pièce, tandis que l’air humide sera redirigé dans un bac récupérateur ou drainé via un tuyau.

Ce type de déshumidificateur électrique est plus silencieux que le déshumidificateur électrique à condensation, ce qui est intéressant à savoir s’il est destiné à être installé dans une pièce à vivre.

Quel rendement pour un déshumidificateur d’air ?

déshumidificateur d'air rendement

L’efficacité d’un déshumidificateur d’air sera bien entendu relative à la puissance de l’appareil, mais ce sont principalement les conditions dans lesquelles il devra « travailler » qui seront importantes pour un bon rendement.

Les données fournies par le fabricant sont recueillies de la même façon pour tous. En somme, chaque appareil est testé avant mise sur le marché, avec une humidité de 80 % et une température de 30 degrés.

Ces informations en tête, il nous sera plus facile de comparer les déshumidificateurs entre eux.

Notons aussi que plus la pièce à déshumidifier est chaude, plus la machine sera performante (sauf pour les déshumidificateurs à adsorption qui sont fonctionnels à n’importe quelle température).

Ainsi, si nous souhaitons installer un déshumidificateur à condensation dans un endroit non chauffé, il faudra choisir un appareil plus puissant afin de pallier le rendement moindre dû à la température (inférieure à 10/12 degrés).

Ce sont évidemment les déshumidificateurs électriques qui sont les plus rentables dans le cas présent, avec un gros avantage pour ceux à condensation.

Néanmoins, si l’appareil est destiné à une petite pièce pour peu d’humidité, un déshumidificateur chimique sera tout à fait valable, inutile d’investir pour rien.

Puissance d’un déshumidificateur d’air

déshumidificateur d'air puissance

La puissance des déshumidificateurs est en réalité sa capacité d’extraction. Qu’est-ce que c’est ?

Tout simplement, l’humidité qu’il peut extraire. Ce calcul est fait soit en heure, soit en jour. Ainsi, on retrouvera souvent cette capacité d’extraction exprimée en litres/heure ou litres/jour.

Si le plus efficace est le déshumidificateur à condensation, nous avons vu qu’il avait besoin d’une température élevée afin d’être le plus optimale possible. Il faut prendre en compte l’humidité de la pièce où il sera installé, ainsi que le résultat voulu afin de faire son choix.

Le débit d’air

déshumidificateur d'air débit

Le débit d’air d’un déshumidificateur est primordial. C’est la capacité de la machine à traiter l’air dans une pièce durant une période donnée. Elle s’exprime en m3 d’air/heure ou m3 d’air/minute.

Plus la pièce à traiter est humide, plus il faut choisir un déshumidificateur avec un débit d’air important et renouveler régulièrement la déshumidification.

Pour les appareils conçus dans un but domestique, le débit d’air moyen est d’environ 100 à 120 m3/h, mais on peut aller beaucoup plus loin avec des 500, voire 800 m3/heure, pour un dégât des eaux par exemple.

Notons que plus le débit d’air est élevé, plus le déshumidificateur à condensation sera bruyant. Cela doit être pris en compte lors de l’achat si l’on souhaite le mettre dans la maison.

L’évacuation des déshumidificateurs d’air

déshumidificateur d'air évacuation

Il existe deux types d’évacuations : le bac récupérateur ou le drainage, via une évacuation par un tuyau le plus souvent.

Avec un bac de récupération, il faudra prendre garde à surveiller et vider régulièrement. Certains appareils émettent un signal lorsque le bac est plein pour nous simplifier la vie.

Un déshumidificateur avec une évacuation sera plus autonome. Avec lui, plus besoin de surveiller, l’eau sera éliminée sans notre intervention. En revanche, il devra être surélevé (pour la gravité), et proche d’un endroit où l’eau pourra être rejetée (un évier, une douche, un extérieur…).

Pourquoi vouloir moins d’humidité dans une maison ?

déshumidificateur d'air à la maison avis

Si l’humidité est importante, voire nécessaire pour une maison et notre santé, trop d’humidité peut être néfaste.

Pour une habitation, cela entraîne des infiltrations qui vont dégrader les matériaux. Ainsi, ils vont se fragiliser et les travaux pour réparer seront coûteux si on laisse les choses faire. Le mieux étant, bien entendu, de refaire l’isolation de sa maison pour éviter que l’air ne soit trop humide. Mais en attendant, un déshumidificateur performant fera tout à fait l’affaire.

Sur la santé, l’humidité peut avoir des conséquences assez désastreuses, surtout chez les enfants. En effet, l’humidité apporte avec elles moisissures sur les murs, sol, joints, qui provoquent des allergies, de l’asthme et des problèmes respiratoires.

On peut aussi être victime de rhumes à répétition et de maladies plus graves, comme des infections pulmonaires. Ainsi, il est important de traiter ce problème rapidement afin de respirer un air sain et de protéger son habitation.

Sur Doctissimo, l’article sur l’effet des moisissures sur notre santé décrit bien les dangers de ces dernières.