Tronçonneuse électrique ou thermique ?

tronçonneuse électrique ou thermique

La tronçonneuse est un outil de jardin quasiment incontournable. Cependant, tout le monde ne l’utilise pas de la même manière. Usage intensif ou pas, élagage conséquent ou léger, taille de bois plus ou moins dur… Autant de contextes et de travaux qui laissent dubitatif quant au choix du bon matériel.

Vous ignorez quel modèle serait le mieux adapté à l’entretien de votre extérieur ? Vous devez intervenir en forêt régulièrement pour abattre de petits arbres, mais vous ne savez pas quel outil est le plus pratique ?

Finalement, vous vous demandez tout bonnement que choisir entre une tronçonneuse électrique ou thermique. Rien de plus simple grâce à cet article ! Nous vous présentons les avantages et les inconvénients de chaque appareil et nous vous donnons les meilleurs conseils pour ne pas vous tromper.

Tronçonneuse électrique : les plus et les moins

Commençons par une présentation de la version électrique de cet outil. Voici un descriptif des avantages de ce modèle et de ses points faibles.

⇨ Les atouts de la tronçonneuse électrique

C’est l’outil électroportatif idéal pour un usage ponctuel et peu intense, dans le cadre de travaux de jardinage domestique. La tronçonneuse électrique, filaire ou sur batterie, est parfaitement adaptée à l’entretien de petits arbres, à l’élagage léger et au débitage de rondins, avant emploi d’un fendeur de bûches pour préparer son bois de chauffage. Avec une puissance d’environ 2 000 watts et un guide de chaîne de 30 à 45 cm, votre appareil répondra à vos attentes.

Les modèles électriques ont l’avantage d’être moins lourds que les thermiques. En moyenne, leur poids se situe entre 2 et 5 kg. De plus, les machines fonctionnant sur batterie sont particulièrement maniables. Leur démarrage est instantané.

L’entretien réduit des tronçonneuses électriques est un réel atout. Vos seules tâches seront de retendre la chaîne et de la graisser régulièrement.

C’est également un appareil aux nuisances plus limitées que sa version thermique, en matière d’émanations de fumées polluantes et de diffusion sonore.

⇨ Les inconvénients de la tronçonneuse électrique

Elle est évidemment moins puissante que la tronçonneuse thermique. Inutile d’envisager la coupe de troncs épais ou de bois très durs. Cantonnez-vous à de la taille de branches de plus ou moins grand diamètre et confiez l’abattage à un autre outil.

Les modèles filaires sont limitants dans leur utilisation. L’environnement doit fournir une prise de courant à proximité et le câble qui traîne est un véritable handicap, malgré les systèmes d’accroche.

Les versions sur batterie, si elles ne souffrent pas de cette restriction de maniabilité, sont en revanche très peu autonomes. Vous dépendrez entièrement de vos piles de rechange et de leur charge.

Ainsi, la tronçonneuse électrique n’est pas adaptée à une utilisation intensive. Elle manquera de puissance et si vous lui en demandez trop, elle entrera à coup sûr en surchauffe.

Tronçonneuse thermique : les plus et les moins

Cette version alimentée par carburant possède également des avantages et des points faibles. Elle est majoritairement choisie par les utilisateurs réguliers et évoluant en forêt.

⇨ Les atouts de la tronçonneuse thermique

Si les petits travaux d’entretien occasionnels sont à sa portée, la tronçonneuse thermique dispose surtout de suffisamment de capacités pour s’attaquer à l’abattage d’arbre. Selon la taille de son guide-chaîne, elle coupera des diamètres de troncs plus ou moins gros.

Outil indispensable pour œuvrer en forêt, c’est généralement un appareil beaucoup plus robuste et performant que la version électrique, car voué à des activités plus intenses. Certains modèles fournissent jusqu’à 6 500 watts de puissance rétribuée, ainsi que des chaînes jusqu’à 90 cm.

Fonctionnant par une alimentation à carburant, vous pourrez l’utiliser partout sans contrainte de branchement. Sa durée d’autonomie avec un plein est relativement longue et si besoin, vous pourrez toujours la recharger en ayant un bidon d’essence de secours.

La tronçonneuse thermique est donc idéale pour les travaux de coupe, d’entretien et d’abattage plus réguliers et plus intenses. Elle vous offrira un bien meilleur rendement que son homologue électrique.

⇨ Les inconvénients de la tronçonneuse thermique

Elle reste toutefois plus adaptée à une utilisation professionnelle pour plusieurs raisons. Son entretien est nettement plus complexe que sur la version électrique. Il sera nécessaire de faire les niveaux de votre appareil, de contrôler les bougies, les filtres et la chaîne régulièrement.

Elle est également bien plus lourde, du fait de son réservoir à carburant et à huile, particulièrement lorsqu’elle est pleine. Le travail peut donc devenir fatigant pour les bras et le dos.

Son volume sonore peut être rédhibitoire. Vous devrez vous munir d’un casque anti-bruit si vous comptez l’utiliser sur la durée. Elle est aussi plus polluante que le modèle électrique et rejette des particules nocives.

Vous devrez être un minimum expérimenté pour parvenir à la démarrer et ne pas perdre patience si elle se montrait récalcitrante.

TypeUsage privilégiéPuissancePoidsGuide-chaînePrix
ÉlectriqueDomestiqueJusqu’à 2 000 W2 à 5 kgJusqu’à 45 cm
ThermiqueProfessionnelJusqu’à 6 500 W5 à 7 kgJusqu’à 90 cm€€

Alors que choisir, une tronçonneuse électrique ou thermique ?

Avant de prendre votre décision, posez-vous les bonnes questions. En premier lieu, quelle utilisation allez-vous faire de votre outil ? Si vos activités se concentrent sur un usage occasionnel et peu intense dans votre jardin, privilégiez la tronçonneuse électrique. Elle complétera parfaitement votre taille-haie et votre tondeuse (possibilité de renvoyer vers les comparatifs si besoin) pour l’entretien de votre extérieur.

En revanche, si vous pensez employer votre appareil sur de longues plages horaires et pour des abattages ou des élagages de bois massif, en forêt par exemple, alors orientez-vous vers un modèle de tronçonneuse thermique.

Enfin, notez que les modèles électriques sont moins onéreux que les modèles à carburant, mais également à l’usage. Le prix de l’essence est à prendre en considération dans votre achat.

Si votre choix est fait, consultez notre guide comparatif des tronçonneuses électriques, rédigé lui aussi à partir de sources fiables telles que le magazine Que Choisir, dans lequel vous trouverez toutes les informations pour acquérir votre outil idéal.

neque. Nullam libero vel, libero sit id dolor accumsan mi, massa