Comment utiliser un fendeur de bûche ?

comment utiliser un fendeur de bûche

Alimenter sa cheminée, son insert ou son poêle nécessite une préparation en amont du bois de chauffage. La fendeuse de bûches est l’outil parfait pour s’épargner cette tâche laborieuse. Grâce à ses performances hydrauliques, vous pourriez prendre plaisir à jouer les bûcherons occasionnels.

Vous redoutez de sortir votre hache à l’approche de l’hiver ? Débiter des stères de bois s’apparente à une véritable corvée dont vous vous passeriez bien ? Vous avez envie d’investir dans une fendeuse, mais vous craignez que son usage soit compliqué ?

Soyez rassurés, son emploi est très simple, pour peu que vous suiviez les étapes de son fonctionnement. Nous vous expliquons en détail comment utiliser un fendeur de bûche en toute sécurité.

Le fonctionnement du fendeur de bûche

Avant de vous présenter les étapes d’utilisation de cet appareil, il est nécessaire de comprendre son mécanisme, ainsi que les spécificités d’emploi de chaque modèle.

⇨ Utilité et capacités de la fendeuse de bûche

Cet outil est idéal pour débiter du bois de chauffage, afin d’alimenter votre cheminée ou votre insert durant l’hiver. Il est la solution sans effort pour remplacer les haches, les coins éclateurs et les masses. Le fendeur de bûche est doté d’un moteur dont la puissance actionne un vérin hydraulique. Ce dernier délivre une force de poussée plus ou moins importante, qui guide les rondins vers une lame en acier et permet son fendage.

Il est également très simple d’utilisation. Si vous suivez correctement les étapes d’installation, de fonctionnement et d’entretien, il remplira parfaitement sa tâche.

Vous trouverez des modèles manuels, électriques et thermiques à la vente, fournissant des performances différentes. Adaptez votre choix à la taille et au type de bois que vous aurez à fendre.

⇨ Fendeur de bûche vertical et horizontal

Deux catégories de fendeuses hydrauliques sont disponibles : les verticales et les horizontales. Les modèles droits sont habituellement destinés à couper des rondins de bois de gros diamètre, ou de très longs troncs. Plus encombrants, mais aussi plus performants que leurs homologues allongés, ils s’adressent majoritairement à un usage professionnel.

La fendeuse horizontale est parfaite pour une utilisation domestique et le débitage de quelques stères par an. Les morceaux de bois qu’elle peut pourfendre ne dépassent généralement pas les 45 centimètres de longueur.

OrientationØ du boisLongueur du boisPerformancesUsage privilégié
Horizontale+Domestique
Verticale> 45 cm> 50 cm++Professionnel

 

Selon l’orientation de votre fendeuse à bois, l’installation et le maniement différeront un peu.

La bonne utilisation d’un fendeur de bûche

Cet appareil, à l’instar des outils de jardin, impose une certaine rigueur dans son emploi. Ne brûlez pas les étapes et assurez-vous de l’avoir correctement stabilisé.

⇨ Installation de la fendeuse à bois

Cette étape ne doit pas être survolée. Votre fendeur de bois doit reposer sur une surface plane et parfaitement stable. Il en va de votre sécurité. Prenez donc le temps d’ajuster votre plan de travail ou votre support, et de le verrouiller si besoin.

Contrôlez le niveau d’huile du système hydraulique à l’aide de sa jauge et faites une mise à hauteur si nécessaire. Procédez à la purge de votre appareil. Desserrez la vis prévue à cet effet, afin de libérer l’air comprimé dans le circuit hydraulique et de permettre sa circulation durant votre activité.

Si vous avez opté pour une fendeuse électrique, raccordez-la à une prise de courant. Si vous disposez d’un modèle thermique, vérifiez le remplissage du carburant.

⇨ Étapes du fendage de bûches

Une fois la préparation de votre fendeuse à bûches effectuée, vous pouvez positionner votre rondin de bois à tailler. Si votre machine est verticale, il est probable qu’elle soit munie d’un treuil. Ce dispositif de lève-bûche très pratique vous facilitera la tâche. Les modèles horizontaux sont équipés d’un plateau, prévu pour recevoir votre grume.

  • Étape 1 : installez le morceau contre la cale du vérin. S’il est trop long, servez-vous d’une tronçonneuse pour le réduire, ou d’une scie. Placez toujours votre bûche dans le sens des fibres du bois ;
  • Étape 2 : pour enclencher le système de poussée de la pompe hydraulique, appuyez sur le bouton interrupteur, ou actionnez les poignées si votre fendeur est manuel ;
  • Étape 3 : la force rétribuée en tonnes par le vérin va guider la grume vers la lame de découpe en acier, le splitter, et exercer une pression qui le sectionnera en deux ;
  • Étape 4 : une fois le fendage effectué, vous pouvez arrêter le moteur de votre appareil.

Bon à savoir : l’opération peut être plus difficile sur un bois très dur. Si votre rondin venait à rester coincé sur le diviseur de bûches, utilisez une massette ou une petite hache pour le refendre et finaliser la coupe.

Les conseils pour utiliser une fendeuse à bois

Voici quelques préconisations qui nous paraissent essentielles afin d’assurer votre protection et la longévité de l’appareil.

⇨ Conseils de sécurité pour fendre du bois

Pour garantir votre sécurité corporelle durant le maniement d’une fendeuse à bois, munissez-vous obligatoirement de gants et de lunettes de protection, à chaque manipulation. L’éclatement de la matière entraîne inévitablement des projections, pouvant s’avérer dangereux. Des vêtements couvrants et des chaussures adaptées sont également nécessaires.

Prenez connaissance des consignes fournies par le manuel de votre appareil et utilisez-le seulement si vous êtes concentré et que vous vous sentez en forme. Vous pouvez aussi consulter nos sources, comme le magazine SystemeD, qui insistera tout autant sur l’importance des gestes de sécurité.

⇨ Vigilance dans l’emploi d’un fendeur de bois

Soyez attentif à la qualité du bois que vous fendez. Il est recommandé d’employer son fendeur de bûche durant l’été, lorsque les rondins sont parfaitement secs. Si leur séchage n’est pas suffisant, les billots pourraient vriller sur le plateau ou se bloquer. Ne tentez surtout pas de les déloger à l’aide de vos mains. Utilisez une massette ou une hachette.

Si votre appareil est horizontal et que votre grume a des nœuds, orientez-les vers le haut, afin d’assurer une position bien stable au morceau à couper sur son support.

Bon à savoir : n’essayez jamais de découper le bois autrement que dans le sens de la longueur. Pour ce type de taille, utilisez une tronçonneuse ou une scie.

Fendre du bois de chauffage est désormais simple et rapide, grâce à cet outil. Si vous envisagez d’investir pour vous soulager de cette tâche éreintante, consultez notre guide qui vous aidera à trouver le meilleur fendeur de bûche, adapté à vos besoins.