Comment passer le balai vapeur ?

comment passer le balai vapeur

Les appareils électroménagers fonctionnant sur un principe de diffusion de l’eau à l’état de vapeur sont particulièrement efficaces pour assainir l’intérieur de son habitation. Or l’emploi du matériel doté de cette technologie nécessite de suivre quelques recommandations, pour offrir un maximum de performances.

Vous avez fait l’acquisition d’un nouveau nettoyeur ? Vous voulez connaître les techniques pour l’utiliser au mieux et bien désinfecter votre maison ? Vous constatez que des traces persistent après votre passage et ne comprenez pas comment les éliminer ?

Nous vous expliquons comment passer le balai vapeur et nous vous donnons des astuces efficaces pour obtenir des résultats nets durablement.

Techniques pour bien nettoyer au balai vapeur

Selon la surface que vous souhaitez désinfecter, vous devez veiller à employer correctement votre nettoyeur. Les carrelages et les moquettes ne s’aborderont pas de la même manière.

⇨ Comment passer le balai vapeur sur un carrelage ou un parquet ?

Avant d’utiliser votre appareil électroménager, il est nécessaire de passer l’aspirateur sur le sol, afin de le débarrasser de tous les résidus de saletés et de laisser au matériel le temps de préchauffer, pour permettre à l’eau de monter en température.

Pour le nettoyage des sols, le balai vapeur fonctionnera sans accessoire spécifique. Le tampon qui sera appliqué est la lingette standard, fournie avec votre machine. Pensez à l’installer avant de brancher votre appareil, pour éviter toute brûlure.

Si le carrelage est l’un des matériaux les mieux adaptés au lavage à la vapeur, certains revêtements le seront moins, de par leur fragilité. Les parquets non vitrifiés pourraient gonfler ou se dégrader si vous n’employez pas une diffusion restreinte de l’eau transformée et que vous ne séchez pas rapidement la surface. Pour tout savoir des réglages de pression selon les sols à entretenir au balai vapeur, consultez notre article complémentaire.

La méthode de nettoyage est simple. Effectuez un va-et-vient de l’avant vers l’arrière régulier. Le premier passage diffusera la vapeur, décollant les impuretés. Le retour les récoltera sur la lingette. Dès que le tampon est sale, remplacez-le par un propre, en mettant votre balai hors tension. Cela vous assurera un lavage parfait.

L’émanation de vapeur ayant pour conséquence d’humidifier la zone, laissez-la s’évaporer ou si vous constatez qu’elle est trop mouillée, passez rapidement une serpillère sèche pour accélérer le processus. Une fois l’opération terminée, retirez la lingette du matériel et videz complètement le réservoir, pour favoriser sa longévité.

⇨ Comment nettoyer un tapis et un matelas au balai vapeur ?

Le mobilier textile peut lui aussi être nettoyé et désinfecté avec un balai vapeur, en employant les bonnettes et brossettes dédiées à cet usage. De nouveau, passez convenablement l’aspirateur au préalable, afin d’optimiser l’action de votre appareil.

L’effet assainissant est généré par la chaleur produite, éliminant les bactéries incrustées dans les meubles et les acariens de votre literie. Une solution véritablement efficace pour les nombreux asthmatiques souffrant de la présence de ces parasites. Toutefois, celle-ci doit être raisonnable et correctement employée.

Les embouts spéciaux permettent d’empêcher le contact direct de la vapeur avec le revêtement en tissu, qui pourrait détériorer les fibres et mouiller trop profondément la surface. Il sera impératif de combiner cet accessoire avec un réglage « fragile » de votre machine. La pression doit être basse, tout comme la température, pour respecter votre mobilier. Rappelez-vous de bien insister, lors de vos passages, sur les recoins et les coutures.

Effectuez ce type de nettoyage lorsque vous pouvez facilement aérer votre maison, en ouvrant les fenêtres. Le textile humidifié nécessitera un séchage assez long, que vous pourrez favoriser en installant par exemple un ventilateur.

Trucs et astuces pour utiliser le balai vapeur

Pour exceller dans l’usage du balai vapeur, nous vous confions quelques solutions qui pourraient bien vous changer la vie ! Voici les clés d’un nettoyage réussi.

⇨ Quel produit utiliser dans son balai vapeur ?

L’un des critères importants à prendre en considération lors du maniement de votre appareil est l’eau utilisée pour remplir son réservoir. S’il est recommandé d’employer celle du robinet, nous attirons votre attention sur un détail qui sera déterminant pour la longévité du matériel.

Le balai fonctionne en éjectant l’eau transformée par un conduit. Or, si elle est fortement chargée en calcaire, des dépôts pourraient s’accumuler dans le tuyau et le boucher, ou du moins limiter son efficacité. Si vous habitez dans une région concernée par cette problématique, il est préférable de mélanger votre eau courante à de l’eau déminéralisée.

Si aucun détergent n’est utile pour profiter des performances d’un balai vapeur, il est toutefois possible de bénéficier des vertus des huiles essentielles lors de son emploi. Attention, ne les versez jamais directement dans le réservoir. Certains appareils disposent d’un petit bac dédié à cette fonction. Si ce n’est pas le cas du vôtre, déposez quelques gouttes sur la lingette.

Le tea tree et ses propriétés antiseptiques seront idéales pour assainir votre maison. Le citron quant à lui diffusera une agréable odeur dans votre intérieur. Notre comparatif des meilleurs balais vapeur vous aidera à trouver un modèle adéquat à l’usage que vous souhaitez en faire.

⇨ Comment ne pas laisser de traces avec un balai vapeur ?

Une problématique récurrente rencontrée par les utilisateurs d’un nettoyeur vapeur est la persistance de traces blanches au sol, après le passage du balai. Cela est généralement lié à la teneur en calcaire de l’eau, comme nous l’avons vu précédemment. Mais elle n’en est pas l’unique cause.

Le magazine Maison & Travaux conseille d’équiper son appareil de lingettes en microfibres très douces et particulièrement probantes pour ne pas laisser de marques. Il recommande également d’être vigilant à leur remplacement régulier. En effet, un tampon chargé de saletés ne pourra pas fournir de bonnes performances et manquera notablement d’efficacité.

L’entretien de votre matériel est primordial. Lavez toujours vos accessoires après usage et assurez-vous de procéder au détartrage de votre appareil ponctuellement, afin de limiter les dépôts calcaires. Les lingettes peuvent être nettoyées en machine à 60°. Séchez-les ensuite à l’air libre pour éviter l’apparition de moisissures.

Les traces peuvent également être liées à un mauvais réglage de votre balai vapeur. Une pression trop forte peut marquer le sol durablement. Consultez donc les recommandations du fabricant pour optimiser son usage.

En résumé, comment bien passer le balai vapeur ?

Si cet appareil électroménager est simple d’utilisation, vous aurez compris que son emploi nécessite de prendre quelques précautions. Respectez les étapes suivantes pour profiter pleinement de ses capacités nettoyantes :

  • remplissez le réservoir d’une eau peu calcaire ou mixez-la à de l’eau déminéralisée ;
  • équipez votre balai d’un tampon propre en microfibres ;
  • ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle dessus ou dans le bac prévu à cet effet ;
  • branchez votre appareil et laissez-le chauffer ;
  • procédez aux réglages du mode de nettoyage en fonction du matériau visé.

N’oubliez pas de bien aspirer le sol avant d’utiliser le balai vapeur. Lors de vos passages, adoptez un rythme lent sur les zones difficiles et avancez en va-et-vient sur la surface, en veillant à toujours disposer d’une lingette propre.

Tous les Bons plans ⇒ Promos, Deals et Offres spéciales !CLIQUEZ ICI
+ +