Comment utiliser un scarificateur électrique ?

comment utiliser un scarificateur électrique

Passer la tondeuse dans son jardin n’est pas la seule tâche à effectuer pour s’assurer un terrain verdoyant. Les mauvaises herbes créent petit à petit un feutre étouffant qui asphyxie votre sol et le prive de tous les nutriments nécessaires à sa croissance.

Votre pelouse jaunit et vous ne parvenez pas à lui rendre sa couleur naturelle ? Les mousses prolifèrent au milieu de votre herbe et vous ignorez comment vous en débarrasser ? Vous craignez d’abimer votre terrain encore plus qu’il ne l’est déjà ?

Un outil de jardin est idéal pour vous y aider, à condition de savoir s’en servir convenablement. Nous expliquons dans cet article comment utiliser un scarificateur électrique pour garder un gazon en bonne santé.

Pourquoi utiliser un scarificateur électrique ?

Il est important de comprendre l’intérêt de ce type d’outillage avant son emploi, pour mieux identifier les signaux qui indiquent que votre pelouse est fatiguée.

⇨ Le rôle du scarificateur de pelouse

Votre gazon, au-delà de sa tonte, a besoin d’être aéré convenablement. Cela favorise son développement en lui permettant de se nourrir. La scarification est essentielle pour obtenir une pelouse saine et bien verte.

Lorsque les brins jaunissent, la cause est généralement la formation de mousses et de mauvaises herbes qui créent un tapis feutré étouffant le sol. Ils sont alors privés d’une ventilation nécessaire à leur pousse. Cet amas compact empêche également le gazon de récupérer les nutriments qui contribuent à sa croissance.

Le scarificateur électrique intervient pour dégager la pelouse de tout ce qui l’asphyxie et la freine dans son développement naturel. Il permet d’aérer le sol en arrachant ce qui l’étouffe.

⇨ L’état d’une pelouse à scarifier

Le jaunissement est l’un d’un signe d’une pelouse en mauvaise santé. Cependant, si votre herbe a déjà perdu son aspect vert, il lui faudra beaucoup de temps pour se remettre. Afin d’anticiper cet état, vous avez la possibilité de surveiller votre gazon et de lui offrir un traitement adapté.

Vérifiez régulièrement l’humidité de votre sol en appliquant votre main dessus. L’eau stagnante en quantité risque de favoriser la prolifération de mousses. Contrôlez aussi le taux d’acidité, comme pour une piscine, à l’aide d’un kit de pH. Si l’indice est inférieur à 6, votre parterre est trop acide, il a besoin d’être scarifié.

Un terrain ombragé et une herbe coupée à moins de 7 cm sont également plus propices au développement de feutre.

Quand utiliser un scarificateur électrique ?

Pour être pleinement efficace, cet outil doit être employé au moment opportun et sur un terrain idéal. Voici quelques indications pour y parvenir.

⇨ Le meilleur moment pour passer le scarificateur

La scarification d’une pelouse est préconisée deux fois par an. La première en début de printemps et la seconde à l’automne, avant le regel, pour qu’elle traverse l’hiver dans les meilleures conditions. Augmenter le nombre de passages pourrait s’avérer contre-productif et abimer votre sol. Il donc préférable de s’en tenir à un rythme semestriel.

Si votre gazon est encore jeune, patientez jusqu’à sa troisième année pour débuter les scarifications.

Soyez cohérent avec l’état de votre terrain. S’il est ensoleillé et que vous ne constatez pas l’apparition d’un tapis de mousse, ne le traitez pas au risque de le fragiliser. Les deux passages sont un indicatif maximal, pas une obligation.

⇨ L’état du sol optimal pour passer le scarificateur

Avant tout emploi du scarificateur électrique, vous devez passer la tondeuse à gazon. Cela vous donnera une meilleure visibilité et optimisera le traitement du feutre. Sachez qu’il existe également des scarificateurs manuels, qui conviendront aux petites surfaces d’espaces verts.

Ne procédez jamais à cette opération sur un terrain trop sec. Les griffes de votre appareil ne parviendraient pas à pénétrer correctement dans la terre et vous risqueriez d’endommager votre outil. Votre travail s’avérerait totalement improductif.

Il est recommandé d’avoir un sol légèrement humide, sans pour autant être détrempé. Effectuer une scarification sur un jardin trop gorgé d’eau ralentirait votre progression et abimerait le sol.

Comment bien utiliser un scarificateur électrique ?

Cet outillage de jardin inflige un traitement intense à votre pelouse. Il est donc impératif de le passer convenablement et d’offrir un temps de repos à votre terrain après son emploi.

⇨ Les bons gestes pour passer le scarificateur

Tondre sa pelouse et s’assurer de son humidité étaient les premières étapes pré-utilisation du scarificateur. Vous pouvez maintenant vous préparer.

  • Étape 1 : équipez-vous évidemment d’une tenue adaptée, afin de vous protéger des projections. Portez des vêtements longs, des chaussures fermées, des gants et des lunettes ;
  • Étape 2 : réglez la hauteur des lames de votre outil. Ne cherchez pas à aller plus loin que 4 mm de profondeur dans le sol. Les brins d’herbe risqueraient d’être arrachés par les couteaux avec les mousses ;
  • Étape 3 : procédez stratégiquement afin de passer partout. Délimitez visuellement des zones de passage, d’autant plus si vous travaillez de grandes surfaces ;
  • Étape 4 : inclinez votre scarificateur au démarrage en appuyant sur le guidon, pour éviter que les griffes ne touchent le sol, puis replacez-le une fois le moteur lancé à pleine rotation ;
  • Étape 5 : scarifiez chaque portion de terrain en croisant vos passages, en longueur puis en largeur.

Bon à savoir : une scarification peut prendre deux fois plus de temps qu’une tonte.

⇨ L’après-passage du scarificateur électrique

Il est normal qu’une fois votre pelouse scarifiée, elle vous paraisse en piteux état. Pas d’inquiétude, c’est tout à fait habituel. Vous pouvez procéder à quelques soins additionnels sur votre gazon. Les endroits clairsemés pourront être regarnis.

Ramassez consciencieusement les mousses et autres déchets végétaux arrachés, à l’aide d’un râteau. Certains appareils sont dotés d’un sac de récupération très pratique qui vous évitera cette tâche. Si vous laissez ces résidus sur le terrain, soyez assurés qu’à la prochaine pluie, ils s’enracineront de nouveau.

L’utilisation d’un scarificateur électrique est un traitement malgré tout violent de votre pelouse. Il est important d’y procéder correctement et d’octroyer un temps de repos au sol après son passage. Comptez trois semaines pour retrouver un beau gazon sain et verdoyant.

Ces conseils sont confirmés par les sources fiables que nous consultons, comme le site de référence Au Jardin. Prêtez-y donc attention.

Si vous envisagez d’acquérir cet outil de jardinage, pensez à lire notre comparatif des meilleurs scarificateurs électriques qui vous aidera à faire votre choix.

ut libero. quis, dolor. venenatis ut eget