Scarificateur manuel ou électrique ?

scarificateur manuel ou électrique

Votre gazon jaunit et se tapisse peu à peu de mousses ou de lichens, formant un véritable feutre sur votre sol. Vous savez qu’il est temps de prendre soin de votre pelouse et de lui donner un second souffle. Éliminer les mauvaises herbes est évident, mais le choix de l’outillage le plus approprié l’est beaucoup moins.

Vous ignorez si l’achat d’un outil électrique serait plus pertinent qu’un outil manuel ? Vous hésitez à investir dans un appareil plus performant, mais aussi plus cher ?

Cet article va vous apporter tous les détails dont vous avez besoin, pour définir objectivement le type d’équipement qui correspond à votre jardin. Vous aurez ainsi tous les éléments pour choisir entre un scarificateur manuel ou électrique.

Scarificateur manuel : descriptif et critères de choix

Cette catégorie de scarificateur fonctionne avec pour seule alimentation, votre propre énergie. Il est adapté à de petites surfaces de travail et aux budgets limités.

⇨ Les différents scarificateurs manuels

Il en existe deux types, aux fonctionnements bien distincts. Le premier est un modèle « râteau », le second un modèle « rouleau ».

Le scarificateur « râteau » dispose d’une série de dents acérées. Il s’utilise en tirant sur son manche et ne conviendra donc pas aux grandes étendues. La fatigue générée, par ce type d’outillage de jardin et par votre position courbée, serait trop importante.

Il est en revanche très pratique pour atteindre des zones de votre terrain difficiles d’accès.

Le scarificateur « rouleau » est quant à lui monté sur roues. Son fonctionnement se provoque par un mouvement de poussée vers l’avant, geste bien moins laborieux que de tirer un outil. Cependant, votre force restant l’unique énergie de cet équipement, ce modèle de scarificateur manuel sera adapté lui aussi à de petites surfaces de jardin.

⇨ Les critères de choix d’un scarificateur à main

Si vous optez pour un scarificateur manuel, prenez en considération les critères suivants pour choisir le meilleur modèle :

  • la qualité des lames, idéalement en acier ;
  • la taille des dents, donnant une indication de profondeur de pénétration du feutrage ;
  • la largeur de coupe, de préférence d’au moins 30 cm ;
  • le nombre de lames, supérieur à une dizaine ;
  • la solidité du manche, limitant les vibrations et assurant une bonne pénétration.

Nous estimons que le prix très abordable de cette catégorie de scarificateurs n’est pas déterminant dans la décision d’achat. Les « râteaux » seront accessibles pour 5 € à 20 €. Les « rouleaux » ne dépasseront pas les 35 €.

Bon à savoir : Les scarificateurs à main ne sont pas équipés de bac collecteur. Il sera donc nécessaire de ramasser les déchets verts sur votre sol une fois le passage effectué. N’omettez pas cette tâche, au risque de voir les mauvaises herbes s’enraciner dès la prochaine pluie ! Le mulching n’est pas envisageable.

⇨ Pourquoi choisir le scarificateur à main ?

Ce type d’outil efficace et maniable n’exige pas d’investissement important. Son fonctionnement lui-même ne vous coûtera que de la sueur.

Si votre jardin ne dépasse pas les 100 m², il sera parfaitement adapté à vos besoins et vous donnera satisfaction. Peu encombrant, vous le rangerez sans difficulté, aux côtés de vos bêches dans votre atelier.

Scarificateur électrique : descriptif et critères de choix

Ce type de scarificateur s’alimente en filaire. Il convient aux espaces verts de plus de 100 m² et facilite grandement la tâche grâce à son moteur.

⇨ Les différents scarificateurs électriques

Dans cette catégorie, certains modèles se limitent à scarifier le sol, mais d’autres offrent des fonctionnalités additionnelles.

Le scarificateur simple se concentre exclusivement à sa tâche et fournit un rouleau unique doté de lames, qui grifferont la pelouse pour la débarrasser du feutre étouffant et des mauvaises herbes.

Le scarificateur multifonctions propose généralement deux rouleaux interchangeables, permettant pour l’un d’aérer le sol et pour l’autre de le lacérer. La ventilation s’opère au moyen d’une grande quantité de griffes. La lacération est assurée par un nombre plus restreint de lames. L’avantage d’une aération préalable est d’optimiser le démoussage du gazon, garantissant une scarification encore plus efficace.

⇨ Les critères de choix d’un scarificateur électrique

Si la superficie de votre jardin vous impose d’envisager l’achat d’un outil non manuel, consultez notre guide-comparatif des meilleurs scarificateurs électriques très complet, qui vous aidera à choisir votre équipement idéal. Voici un aperçu des éléments dont vous devez tenir compte :

  • la puissance du moteur, liée généralement au nombre de fonctions qu’il propose ;
  • le nombre de lames, influençant la performance de l’appareil ;
  • le réglage de la hauteur du guidon, favorisant le confort de travail ;
  • le bac de collecte, indispensable pour ramasser les déchets ;
  • le prix, bien plus conséquent que celui des outils à main.

Vous devrez envisager un minimum de 100 € pour faire l’acquisition d’un scarificateur électrique. Selon ses capacités et ses fonctionnalités, le tarif pourra atteindre 300 €.

Bon à savoir : Certains modèles disposent d’un guidon pliable, qui facilitera le rangement de cet outil de jardin un peu plus encombrant que son homologue manuel.

⇨ Pourquoi choisir le scarificateur électrique ?

Si votre gazon mesure plus de 100 m², vous n’aurez d’autre choix que d’investir dans un modèle électrique ou dans un scarificateur thermique, si votre terrain dépasse les 500 m². Gardez à l’esprit qu’un appareil filaire impose de se munir d’une rallonge, afin de se brancher sur secteur et d’accéder à tous les recoins de votre pelouse.

Son tarif peut être dissuasif, cependant, au vu de sa simplicité d’utilisation et des services qu’il peut vous rendre, il serait dommage de s’en priver. Vous vous assurerez des économies de temps, de fatigue et de ramassage, si toutefois votre appareil dispose d’un sac de récupération des résidus végétaux.

Alors, que choisir : un scarificateur manuel ou électrique ?

Vous devez orienter votre choix principalement en fonction de votre budget disponible et de la surface de votre jardin.

TypeUsage privilégiéPuissanceBac de collectePrix
Manuel< 100 m²AucuneX
Électrique< 500 m²De 600 à 1 800 W€€€

Scarifier son terrain peut mettre jusqu’à deux fois plus de temps que tondre la pelouse. Cette activité risque donc de s’avérer épuisante. Prenez cette information en considération, afin de cibler au mieux vos priorités.

Nous rédigeons nos articles en nous référant à des sources fiables comme Au Jardin. Pour compléter vos connaissances et comprendre comment utiliser un scarificateur électrique, poursuivez votre visite sur notre site !

ut accumsan vulputate, leo. commodo eget