Combien consomme un ventilateur ?

combien consomme un ventilateur

Se servir d’un appareil électrique de manière quasi permanente laisse souvent à penser que les dépenses annuelles, chez notre fournisseur d’électricité, vont considérablement augmenter. Or, cette fluctuation dépend de la puissance réclamée par votre matériel pour fonctionner. À y regarder de plus près, pour cette catégorie de dispositif de traitement de l’air, la différence est minime.

Vous redoutez que votre facture d’électricité s’envole en utilisant votre appareil de ventilation tout l’été ? Vous savez qu’il sera moins énergivore qu’un climatiseur, mais vous ignorez dans quelle mesure ?

Nous vous expliquons concrètement combien consomme un ventilateur en électricité. Vous serez rassuré de connaître son coût de fonctionnement, même en l’employant intensivement.

Quel type de ventilateur consomme le plus ?

D’une manière générale, les ventilateurs sont des appareils de traitement de l’air peu énergivores, à comparer des climatiseurs. La distinction de leur consommation électrique dépend de leur catégorie et de leur puissance.

⇨ Consommation des différents types de ventilateurs

Un ventilateur sur table d’appoint est évidemment moins consommateur d’énergie qu’un ventilateur de plafond ou qu’un brasseur d’air. Toutefois, cette différence reste minime, si l’on étudie le coût réel à l’année.

Selon la typologie de votre équipement, la puissance requise pour son fonctionnement sera plus ou moins élevée. En conséquence, la facture d’électricité sera proportionnelle. Les ventilateurs basiques nécessitent autour de 45 W pour tourner, alors qu’un dispositif plafonnier réclamera généralement un minimum de 65 W. Les ventilateurs colonne apparaissent souvent comme les moins gourmands en électricité.

La consommation moyenne annuelle pour un emploi de quelques heures par jour durant trois mois d’été est autour de 22 kWh/an. Avec un usage intensif la moitié de l’année, on avoisinera les 50 kWh/an.

Les besoins en électricité de votre appareil dépendent également du rendement que vous lui réclamez. Si votre matériel tourne à pleine vitesse toute la journée, il sera évidemment plus énergivore qu’en l’utilisant quelques heures à vitesse modérée. Toutefois, le coût financier à l’année ne dépassera pas les 10 €.

Notez par ailleurs que les brasseurs d’air, appartenant à la catégorie des ventilateurs, sont particulièrement puissants et donc bien plus consommateurs d’énergie.

⇨ Consommation ventilateur vs clim

Pour bien saisir la faible consommation des ventilateurs, comparons-la à celle des climatiseurs mobiles. Évidemment, elle est cohérente avec la puissance électrique réclamée par l’appareillage, pour assurer son fonctionnement. Vous comprendrez donc que la facture augmentera en conséquence proportionnellement. Gardez ainsi en tête qu’un climatiseur consommera de 30 à 60 fois plus d’énergie qu’un ventilateur.

Ces derniers et leurs performances réduites ont besoin en moyenne de 40 à 70 W pour brasser l’air ambiant. Les climatiseurs monoblocs réclament, quant à eux, 2 500 W en moyenne, pour générer de l’air froid et abaisser significativement la température de la pièce.

Les objectifs de ces deux types d’appareils ne sont pas les mêmes, tout comme leur prix. Il est donc parfaitement logique qu’ils emploient un niveau différent de puissance pour assurer leur fonction et que la facture d’électricité varie en conséquence.

Comment faire baisser la facture d’électricité avec un ventilateur ?

Afin de réduire au maximum votre facture d’électricité annuelle, voici quelques conseils et astuces qui pourront vous aider à optimiser votre consommation estivale.

⇨ Performance énergétique d’un ventilateur

Le matériel électroménager dispose d’un classement depuis 2013. Notés de A+++ à F, les appareils sont récompensés pour leurs performances signalées très clairement au consommateur, par le biais d’une étiquette colorée parlante.

Cette notation se base sur la comparaison de consommation énergétique de produits de même catégorie. Les meilleures notes impliquent souvent l’achat d’un équipement plus cher. Toutefois, sur le long terme, il s’avérera bien plus économe et par conséquent plus rentable. L’acquisition d’un ventilateur ou d’un climatiseur A+++ est donc un investissement de longue durée.

La différence de consommation énergétique entre les appareils peut parfois être très importante et diminuer par deux votre facture aisément. Trouvez le meilleur ventilateur, en consultant notre comparatif des modèles les plus efficaces.

⇨ Astuces pour limiter la consommation électrique

Pour réduire votre consommation pendant l’été, vous pouvez améliorer la ventilation de votre habitation, sans recourir à des équipements électriques. Ces astuces ont toutefois leurs limites, mais elles contribueront à garder un peu de frais dans la maison, surtout durant les épisodes de canicules.

Astuce 1 : durant la journée, conservez les rideaux et les volets clos, de même que vos fenêtres. L’air est souvent plus étouffant dehors, inutile donc de le laisser pénétrer dans le domicile.
Astuce 2 : durant la nuit et au petit matin, ouvrez grand les fenêtres et créez des courants d’air. La température extérieure sera bien plus basse et permettra d’évacuer l’air chaud emmagasiné en journée.
Astuce 3 : disposez des linges humides devant les fenêtres pour intensifier l’effet de fraîcheur. À leur contact, l’air perdra quelques degrés, favorisant le rafraîchissement de l’habitation.
Astuce 4 : éteignez complètement un maximum d’appareils électriques. Ils sont une source de production de chaleur qui, accumulée, contribue à augmenter la température ambiante.

En résumé, combien consomme un ventilateur en électricité ?

Vous l’aurez donc compris, un ventilateur consomme très peu d’électricité. L’impact de son utilisation durant l’été sur votre facture annuelle est minime. Il l’est d’autant plus si on le compare à celui de l’emploi d’un climatiseur mobile. Cependant, sa consommation étant directement liée à ses performances, il n’offrira pas les mêmes capacités de refroidissement de l’air que ce dernier.

Type d’appareilPuissance moyenneConsommation électrique moyenneCoût annuel moyen
Ventilateur40 à 70 WDe 12 à 22 kWh/anMoins de 10 €/an
Climatiseur monobloc2500 WPlus de 1 500 kWh/anPlus de 200 €/an

 

Maintenant que vous savez combien consomme un ventilateur, suivez nos recommandations pour vous équiper d’un modèle silencieux et performant.