Comment choisir sa machine à coudre ?

Comment choisir sa machine à coudre ?

Acheter une machine à coudre lorsqu’on débute n’est pas une mince affaire. Il existe tellement de modèles, de points, d’accessoires (fournis ou non), que l’on peut vite perdre la tête.

Choisir une machine à coudre est donc compliqué pour les débutants (les couturiers plus chevronnés connaissent bien les caractéristiques et le fonctionnement des machines).

Alors, comment s’y retrouver dans cette jungle ? Doit-on se résoudre à acheter au petit bonheur la chance un modèle non adapté, et parfois trop cher, ou opter pour une entrée de gamme pas très solide dans certains magasins discount ?

Pas de panique, grâce à ce guide, nous allons pouvoir sélectionner la machine à coudre de nos rêves.

Choisir sa machine à coudre : le critère, c’est nous

critères pour choisir une machine à coudre

Eh oui. Contrairement à d’autres appareils faisant l’objet de guides d’achat, le premier critère à prendre en compte avant l’achat d’une machine à coudre, c’est notre propre personne.

Si nous sommes ici, c’est que nous débutons en couture (avec machine), car comme précisé dans l’introduction, les couturiers expérimentés sauront ce qui leur faut et identifier leurs besoins. Et les besoins, justement, parlons-en.

Mais avant d’aller plus loin, on peut jeter un œil à ce comparatif, qui sélectionne les meilleures machines à coudre 2019.

Une machine à coudre ? Pour quels travaux ?

travaux avec machine à coudre

Oui, on débute, donc on ne va certainement pas s’attaquer à la création de rideaux (ou autre travail avec un tissu épais) tout de suite.

Mais on peut avoir envie d’aller plus loin. On peut aussi, au contraire, vouloir une machine à coudre pour les petits travaux de couture, comme repriser, faire des ourlets, ou à la limite, faire des vêtements simples.

En somme, nous débutons, il n’est donc pas forcément utile d’investir de suite dans une machine à coudre haut de gamme, sauf si vraiment nous savons que nous allons aller plus loin et que nous voulons investir une bonne fois pour toutes, mais qui risque d’être difficile à prendre en main pour nous.

Premier conseil qui découle de ces réflexions : misons sur une machine à coudre entrée et milieu de gamme.

Les fonctions indispensables d’une machine à coudre

fonctions d'une machine à coudre

Ce n’est pas parce que nous sommes novices que nous devons prendre n’importe quelle machine à coudre. Elle doit posséder les fonctions et critères essentiels à la bonne réalisation de nos travaux, même minimes. Ainsi, notre attention doit se porter sur les points développés ci-dessous.

Les points de couture

Plus on entre en gamme, plus les points de couture possibles sont nombreux.

Pour un novice, les points de couture les plus importants qu’une machine à coudre doit pouvoir faire sont :

  • Le point droit.
  • Le point zig zag.
  • Le point boutonnière.

Cela peut sembler faible, mais pour la plupart des travaux de couture domestiques, c’est suffisant.

De plus, on a toujours davantage de choix sur une machine à coudre, donc pas de souci de ce côté-là. Ce n’est juste pas forcément utile de choisir une machine avec un nombre de points énorme.

Le réglage des points : largeur et longueur

Ce réglage est indispensable sur les machines à coudre. En effet, c’est lui qui va déterminer la longueur des points et leur largeur (l’espacement et la grandeur).

Sur certaines machines, nous aurons des réglages préréglés. Pratique lorsqu’on débute, certains d’entre nous vont vite se retrouver bloqués, car ces réglages ne seront pas adaptés à toutes les créations.

Si on s’équipe d’une machine à coudre uniquement pour les petits travaux de réparation ou d’ajustement, type ourlet, pas de souci. Mais s’il nous prend l’envie d’aller un peu plus loin, il faut peut-être choisir un modèle de machine où on peut effectuer ces réglages nous-mêmes, en fonction du type de notre tissu et de ce que l’on veut obtenir.

La bobine de fil

Pour la canette de notre machine à coudre, mieux vaut choisir une installation avec un système horizontal.

En effet, avec lui, il y a moins de problèmes de tension du fil, moins d’à-coups, et cela facilitera nos travaux de couture.

Le bras de la machine à coudre

Le bras, ou plateau de la machine à coudre sert de support aux tissus.

En général, il est amovible, afin de pouvoir coudre plus librement (par exemple, des manches). Il fait aussi office de rangement pour les fils, aiguilles, canettes.

Vérifions qu’on peut le retirer facilement avant d’acheter.

Les pieds presseurs, ou pieds-de-biche

Un pied presseur sert à appuyer sur le tissu, à maintenir une tension. Il en existe de différentes sortes, pour tous les types de travaux.

Une machine à coudre, même premier prix, se devra de fournir un minimum de pieds presseurs.

Par exemple, celui de base, qui permet de faire quasiment tous les travaux de couture, mais aussi un pour les fermetures éclair et les boutonnières, un autre pour les ourlets invisibles…

En somme, la base des besognes en couture.

Les pieds-de-biche doivent être adaptés à notre machine à coudre. Vérifions que l’on peut en acheter des supplémentaires par la suite. Ils doivent exercer une pression suffisante sur le tissu pour bien le maintenir et dans l’idéal, le réglage de la pression qu’ils doivent exercer doit être automatique.

Les griffes d’entraînement, plus il y en a, mieux c’est

Les griffes d’entraînement, c’est ce qui permet au tissu d’avancer. Plus elles sont nombreuses, plus le mouvement du tissu sera fluide et facile.

Elles sont donc indispensables au bon déroulement de notre travail. Certaines machines, comme celles de la marque Pfaff proposent d’ailleurs un système intégré (IDT).

Le poids de la machine

Une machine à coudre, c’est lourd.

En moyenne, le poids est d’environ 5 kg, voire plus pour des machines proches de celles des professionnels.

Et cela peut être une bonne chose, car qui dit poids, dit stabilité, ce qui est un gage de bon travail.

Néanmoins, si l’on souhaite la transporter régulièrement, il est important de rester dans un poids raisonnable, et de ne pas choisir une machine à coudre de 5 kilos.

Notre dos et nos bras nous diront merci.

Machine à coudre mécanique ou électrique ?

machine à coudre électronique

C’est l’éternel débat. Faut-il commencer par une machine à coudre mécanique, comme celles de nos grands-mères et leur fameuse Singer, ou doit-on investir dans une machine à coudre électrique ?

Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients.

Pour un débutant, une machine à coudre mécanique est plus complexe à prendre en main, puisque tous les réglages doivent être faits par nous, ce qui peut être déroutant au début. Mais une fois qu’on a le coup, ça se fait tout seul.

Elle est plus bruyante, mais aussi moins onéreuse que sa collègue électrique à l’achat, mais aussi en entretien et réparation. De plus, elle est solide.

En revanche, elle est plus limitée en nombre de points possibles. En somme, la machine à coudre mécanique est parfaite pour des travaux de couture ménagers.

La machine à coudre électrique, elle, est très simple à prendre en main. Elle dispose d’un écran LCD, a plus de réglages et points préprogrammés.

Les débutants ne seront pas perdus et pourront s’attaquer très vite à tous les travaux de couture qu’ils veulent.

Elle est aussi moins bruyante que la machine à coudre mécanique.

Mais elle coûte aussi beaucoup plus cher, non seulement à l’achat, mais aussi en réparation.

Quel budget pour une machine à coudre ?

budget pour une machine à coudre

Question importante, le prix qu’on doit mettre dans une machine à coudre. Tout dépend de l’utilisation que l’on va avoir.

Si c’est pour un usage normal, réparation, ourlets… On peut se permettre de prendre une bonne machine entrée ou milieu de gamme.

Si on souhaite aller plus loin, il faudra alors chercher dans les modèles plus haut de gamme.

En général, on trouve des machines à coudre aux alentours de 100/150 euros, mais ça peut monter à 1000 voire 2000 euros.

Envie d’aller plus loin ? Que choisir a préparé un guide d’achat pour bien choisir sa machine à coudre.