Comment choisir son robot pâtissier ?

choisir un robot patissier

Les audiences des émissions de pâtisseries l’attestent : nous aimons cuisiner. Pardon, pâtisser. Ce nom à la mode doit son succès à la télévision et aux stars des gâteaux, brioches et autres choux à la crème.

Et si nous aimons suivre les aventures de ces chefs qui nous régalent de leurs talents, nous adorons, nous aussi, confectionner de fabuleux desserts.

Et pour nous aider dans notre quête, le robot pâtissier est notre allié le plus précieux.

Malheureusement, comme ils ont envahi les rayons, difficile de savoir lequel choisir, et de connaître les fonctions de base qu’il doit posséder. Mais grâce à ce guide d’achat, nous ne serons plus jamais perdus et nous pourrons acheter le robot de nos rêves.

Un robot pâtissier, pour qui, pour quoi ?

rôles d'un robot patissier

Dès lors que l’on fait régulièrement de la pâtisserie, le robot pâtissier devient un peu le roi de la cuisine. Trônant fièrement sur le comptoir de la pièce où l’on prépare nos repas, avec son design moderne et ses couleurs flashy, il est l’appareil devenu indispensable pour réussir nos préparations, mais aussi, et surtout, pour nous faire gagner du temps.

D’ailleurs, nous avons sélectionné les meilleurs robots pâtissiers 2019 qui feront le bonheur de notre famille.

Tout cela est bien beau, mais pourquoi un robot pâtissier, et est-il fait pour nous ?

Si nous ne cuisinons que quelques gâteaux dans l’année, ou que nous souhaitons surtout un assistant pour tous nos petits plats, mieux vaut peut-être se tourner vers des robots multifonctions, avec notre sélection des meilleurs robots multifonctions 2019.

En revanche, si nous souhaitons réaliser des pâtisseries régulièrement, avec des recettes de professionnels, l’achat d’un robot pâtissier, comme on peut le voir dans ce guide d’achat : préparer tous les goûters avec le Kitchenaid artisan, prend tout son sens.

Mais quel robot pâtissier choisir ? Quels critères sont déterminants ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

Quelle puissance pour un robot pâtissier ?

robot pâtissier puissance

Comme pour tous les appareils électroménagers, la puissance électrique d’un robot pâtissier doit pouvoir tenir la route. Ainsi, si la puissance des robots varie de 300 à 1200 watts, nous conseillons de choisir un appareil affichant au moins 600 watts, pour un mélange efficace des préparations, même les plus denses.

En effet, avec son mouvement planétaire, le robot pâtissier se doit de pouvoir soulever la masse sans bloquer.

Attention cependant, ici, il y a un piège.

La puissance restituée lors du travail dépend de l’endroit où se trouve le bloc-moteur, et il y a trois catégories de moteurs :

Le robot pâtissier avec courroie (transmission par courroie)

Le moteur se trouve à la base du robot et les accessoires sont entraînés à l’aide d’une courroie. C’est un type assez fréquent pour les robots pâtissiers à entrée de gamme. Le souci, c’est qu’il y a une déperdition de puissance puisque le moteur ne la transmet pas directement aux outils.

Le moteur à transmission directe

Plus intéressant, le moteur à transmission directe se trouve dans le bras du robot. Ainsi, il permet de délivrer toute la puissance à l’accessoire. Pas de déperdition, donc plus d’efficacité.

Le moteur asynchrone

C’est une sorte de moteur intelligent. Très performant, il adapte sa vitesse en fonction de l’outil et de la densité de notre préparation.

Nous avons vu les moteurs, mais il y a un autre petit piège auquel il faut faire attention : le nombre de sorties. Souvent, les robots pâtissiers peuvent devenir multifonctions. On peut donc faire deux préparations à la fois, mais cela veut aussi dire que la puissance sera distribuée à chaque sortie. Par exemple, si on a trois sorties pour une puissance de 1200 watts, chacune aura 400 watts.

La puissance se détermine aussi en fonction de la vitesse choisie. Les vitesses, justement, sont variables selon les marques et les modèles. On en compte au minimum six applicables sur la plupart des robots.

Les premières vitesses permettent de mélanger en douceur les préparations, par exemple pour les pâtes avant d’introduire les liquides (de plus, cela évite les éclaboussures). Les vitesses supérieures, elles, émulsionnent plus efficacement.

Les accessoires indispensables des robots pâtissiers

accessoires pour robot pâtissierUn robot pâtissier digne de ce nom se doit d’être pourvu d’un minimum d’accessoires à l’achat. Certes, après on pourra en acheter d’autres, et même le transformer en robot de cuisine, mais en tant que robot dédié aux douceurs, trois outils suffisent. C’est peu, mais ils sont primordiaux.

Le fouet

Aussi appelé batteur, c’est le plus classique, et celui dont l’utilisation est la plus basique, mais indispensable. Il sert à faire monter nos blancs d’œufs en neige, la chantilly, ou nos crèmes. Imbattable pour émulsionner, il est notre accessoire majeur.

La feuille

Cet outil est dédié à l’élaboration des pâtes : pâte brisée, feuilletée, sablée, pâte à sucre, à crêpes.
En somme toutes les pâtes solides et liquides, et même les génoises.

Le crochet

Sauf si nous sommes des apprentis boulangers, c’est celui qui nous sert le moins. Et pourtant, hors de question d’acheter un robot sans qu’il soit là.

Il permet de pétrir toutes les pâtes levées : pour le pain, la pizza, les brioches, les babas au rhum.

Gageons qu’avec un tel accessoire, on va se mettre plus souvent à confectionner des viennoiseries.

Les accessoires additionnels

La plupart des marques proposent d’enrichir son robot pâtissier d’outils supplémentaires.

Ainsi, les sorbetières, le blender, les empreintes à biscuits, le presse-agrumes sont disponibles pour tous les modèles.

Mieux encore, nous pouvons aller plus loin et transformer notre robot pâtissier en vrai robot multifonction grâce aux accessoires de cuisine, comme les râpes ou les trancheurs.

La qualité des accessoires

De bons accessoires, nous l’avons vu, sont indispensables.

Mais leur qualité compte aussi énormément. Il faut qu’ils soient assez costauds pour mélanger une pâte dense, et ils doivent résister aux chocs.

Les meilleurs accessoires sont ceux en acier inoxydable. Très hygiénique, il est aussi résistant. Certaines marques le recouvrent d’une couche antiadhérent.

Second point sur les accessoires : il faut qu’ils atteignent le fond de la cuve pour pouvoir mélanger même les petites préparations. Si ce n’est pas le cas, il faudra s’assurer que la hauteur est réglable.

Le bol du robot pâtissier

C’est lui qui va accueillir nos préparations. Il doit être solide, assez grand pour monter nos crèmes en toute tranquillité ou faire un gros gâteau, léger et facile d’entretien. Le must : une poignée pour nous aider à le transporter en cas de préparation lourde, comme l’a fait Kenwood sur le bol de son robot cuisson et pâtisserie Cooking Chef Gourmet, ou bien comme le Kitchenaid Artisan.

On trouve trois types de bols : en plastique, qui n’a pas beaucoup d’intérêt, mais qui se trouve sur les entrées de gamme.

L’inox, qui a l’avantage d’être léger et facile d’entretien.

Le verre, qui est joli et hygiénique. On le retrouve d’ailleurs dans les émissions culinaires (probablement pour que l’on voit les préparations), mais il se casse et est lourd.

Attention à la capacité. Trop petit, le bol de notre robot pâtissier ne pourra pas gérer les aliments qui montent.

Trop grand, il faudra investir dans un moteur très puissant.

Le juste milieu se situe dans les bols de 4 litres environ.

Quel prix pour un robot pâtissier ?

robot pâtissier prix

L’avantage de la démocratisation des robots pâtissiers, c’est qu’on en trouve pour tous les budgets et dans toutes les gammes. Certes, nous n’aurons peut-être pas le dernier modèle haut de gamme, mais ce n’est pas forcément nécessaire pour notre usage.

Ainsi, certaines marques, comme Kenwood, proposent des robots à partir de 200 euros. KitchenAid, lui, débute ses prix à 350 euros, pour monter à 1000 euros.

Certains robots pâtissiers ont plusieurs bols. C’est le cas du Magimix, avec trois bols qui permettent d’enchaîner les préparations, mais qui a aussi un coût important (plus de 1000 euros pour le modèle premium).

D’autres marques se sont aussi lancées sur le marché (Moulinex, Bosh) et proposent des tarifs plus accessibles.

Attention également au prix des accessoires optionnels. Certains sont assez onéreux, et peuvent vite faire grimper la note.

Le nettoyage du robot pâtissier

robot pâtissier nettoyage

Cuisiner, c’est bien beau, mais reste ensuite la corvée du nettoyage.

Ici, c’est la qualité des accessoires et du bol qui va être déterminante.

En effet, certains accessoires bas de gamme peuvent s’abîmer facilement au fil des lavages, surtout en utilisation intensive.

Oublions le plastique pour se concentrer sur l’inox, qui non seulement se nettoie très bien, mais en plus, passe au lave-vaisselle.

C’est aussi ici, puisqu’on parle de lave-vaisselle, que la capacité du bol va être importante. Si nous n’avons pas envie de le laver à la main, prenons garde à ne pas choisir un bol trop grand.

Le bol du KitchenAid Artisan a une capacité de 4,83 litres, ce qui largement suffisant pour toutes nos préparations faites maison, et qui tient dans le lave-vaisselle.

et, vulputate, luctus quis, ut risus mi, leo. leo Praesent Sed