Comment affûter un broyeur à végétaux ?

comment affûter un broyeur à végétaux ?

L’intérêt du broyeur de végétaux n’est plus à démontrer. Cet outillage de jardin a su se rendre indispensable auprès des particuliers, souhaitant réduire visiblement le volume de leurs déchets verts. Cependant, les utilisateurs sont régulièrement confrontés à une baisse d’efficacité de leur outil. Ils constatent alors que le broyat récolté dans le bac de récupération est trop épais pour du compostage ou que les petites branches ont du mal à être hachées.

Vous vous demandez comment assurer la longévité de votre machine et maintenir ses performances ? Vous ignorez si vous pouvez réaliser vous-même l’entretien des couteaux de votre appareil ?

Nous vous expliquons comment affûter un broyeur à végétaux sans risques. Après lecture de cet article, vous saurez comment définir le meilleur moment pour retourner, aiguiser ou changer ses lames émoussées de votre outil.

Quand faut-il affûter un broyeur à végétaux ?

Afin de cibler le moment opportun pour aiguiser les lames de votre machine, il est important de comprendre son mécanisme et les signes avant-coureurs.

⇨ Le fonctionnement du broyeur de végétaux

Il existe différents types d’appareils, dont le système de réduction des déchets s’apparente à un disque à ciseaux, à une turbine ou à une dent crantée. Dans cet article, nous nous intéressons aux modèles équipés de lames fixées à un porte-couteaux, nécessitant un entretien particulier afin de préserver leurs performances de broyage.

Leur objectif est de transformer vos résidus verts issus du jardinage en un paillage le plus fin possible, voire en compost. Récupérés dans un bac collecteur, ces résidus seront recyclés comme engrais pour votre potager par exemple. Pour que cette opération soit réalisable, les lames de votre appareil doivent être correctement affûtées. Or, l’utilisation plus ou moins intensive de l’équipement, ainsi que les volumes de déchets pris en charge, vont émousser vos couteaux.

Un broyeur végétaux électrique est parfaitement adapté à un petit jardin et au déchiquetage de branchages peu épais, de type arbustes ou jeunes haies. Pour l’entretien de grands espaces verts, un modèle à moteur thermique offrira de bien meilleures capacités.

⇨ L’usure des couteaux du broyeur

Vous devez être vigilant au degré d’usure des couteaux de la déchiqueteuse. Si vous n’y prêtez pas attention, votre appareil risque de rencontrer plusieurs problèmes. L’efficacité et le rendement seront directement impactés. En effet, des lames moins coupantes auront plus de difficultés à tailler les branchages un peu épais et les capacités de broyage en seront limitées.

Vous vous confronterez également à un potentiel bourrage, la machine ne parvenant pas à suivre la cadence de rotation, car trouvant une trop grande résistance sur les déchets. Par ailleurs, les blocages répétitifs et les sollicitations trop fortes de l’appareil pourraient vous mener à une surchauffe du moteur.

Si vous constatez une baisse d’efficacité de votre broyeur de branche, ou que vos copeaux sont plus épais, c’est le signe qu’un affûtage s’impose.

Comment affûter les lames d’un broyeur à végétaux ?

Avant de procéder à l’aiguisage, il existe une solution alternative que vous ignorez peut-être. Prenez-en connaissance et si elle ne s’applique pas à votre situation, découvrez comment redonner vie à votre appareil.

⇨ Le double tranchant des lames

La majorité des broyeurs végétaux à lames disposent de couteaux réversibles. Leur capacité de coupe est donc multipliée par deux. Une aubaine pour prolonger leur durée de vie. Ainsi, avant d’envisager tout affûtage si votre broyat a perdu en finesse, ou si votre machine fournit trop d’efforts pour réduire votre volume de déchets, commencez par retourner vos lames pour profiter de leur double-tranchant.

L’opération est des plus simples :

  • consultez la notice de votre déchiqueteuse pour l’ouvrir ;
  • suivez la procédure d’enlèvement des couteaux ;
  • inversez leur positionnement ;
  • refermez l’appareil.

Votre outil est prêt pour une nouvelle vie et l’affûtage est reporté. Référez-vous à notre comparatif broyeur végétaux pour trouver les modèles à lames réversibles.

⇨ L’affûtage des lames du broyeur à végétaux

Il est parfaitement envisageable d’affûter soi-même les couteaux de son broyeur à végétaux. Pour y procéder, vous aurez besoin d’une meuleuse à métaux.

Toutes les informations importantes seront stipulées dans votre manuel d’utilisation. Toutefois, si vous ne souhaitez pas exécuter cette opération vous-même ou que vous ne disposez pas de l’outillage nécessaire, il est toujours possible de confier vos lames à un professionnel ou d’en acheter de nouvelles.

Si vous décidez de procéder à votre propre affûtage, assurez-vous de fixer correctement votre lame, afin qu’elle tienne bien en place. Le passage du disque à métaux de la meuleuse doit se réaliser dans un seul sens, de gauche à droite ou de droite à gauche, afin d’effectuer un bon lissage du tranchant.

Quelles sont les consignes de sécurité pour entretenir son broyeur ?

L’entretien de l’outillage de jardin nécessite de prendre quelques précautions. Certains vous protégeront personnellement, d’autres épargneront à votre appareil des désagréments.

⇨ Conseils de sécurité pour affûter les lames du broyeur végétaux

Comme pour tout outil de jardin muni de lames, l’entretien du broyeur de végétaux doit s’effectuer de manière sécurisée, afin de préserver de tout accident.

Les projections de débris étant inévitables, équipez-vous de gants épais, de lunettes de protection ou d’une visière, et de vêtements à manches longues.

Avant toute manipulation des couteaux, assurez-vous que votre machine soit éteinte et débranchée. Retirez-les un à un, avec minutie et sans empressement. Gardez toujours vos mains couvertes. Bien que vos lames soient émoussées, elles n’en sont pas moins dangereuses en cas de contact avec la peau.

À force d’aiguisage, elles se fragiliseront. Il est donc essentiel de les changer dès qu’elles deviennent trop fines ou trop courtes. C’est généralement le cas après deux affûtages.

⇨ Conseils d’entretien pour broyeur à végétaux

Pour préserver au mieux les lames, vous devez utiliser un broyeur à végétaux en fonction de ses capacités sur bois durs ou tendres, de diamètres plus ou moins grands. Une sollicitation trop importante ou le passage en force de branchages trop épais seront préjudiciables à vos couteaux. L’introduction des déchets verts dans la trémie ou dans l’entonnoir doit être effectuée avec souplesse.

Le diamètre maximum de coupe autorisé est déterminant pour utiliser convenablement votre machine. Nous pouvons vous aider à définir quel type de broyeur végétaux choisir, afin de trouver l’appareil aux compétences adéquates pour votre activité.

N’hésitez pas à confier, une fois par an, votre broyeur à un professionnel qui opèrera pour vous l’entretien général de votre outil. Si vous prenez en charge cette tâche, suivez bien les recommandations citées dans cet article, rédigé à partir de sources fiables comme le magazine Que Choisir.

sed velit, ut dolor. in nec ultricies