Meuleuse d’angle ou disqueuse ?

meuleuse d’angle ou disqueuse

C’est une question récurrente des adeptes du bricolage. La famille des meuleuses est grande et la confusion entre les appareils n’en est que plus fréquente. Pourtant chacun offre des compétences bien spécifiques, qu’il est important de connaître pour s’équiper du bon matériel. Du tronçonnage au surfaçage, les performances sont nombreuses et méritent un éclaircissement.

Vous ne voyez pas de différence entre ces deux outils ? Vous ignorez donc lequel convient le mieux aux travaux que vous prévoyez ? Vous aimeriez enfin trouver une réponse claire ?

Une fois cet article consulté, vous saurez précisément comment choisir entre meuleuse d’angle ou disqueuse. Aussi subtiles soient-elles, les disparités entre ces deux équipements sont bien réelles.

Présentation de la disqueuse et de la meuleuse

Il est habituel de considérer ces deux appareils comme identiques. Pourtant, si l’on s’attarde un peu sur leurs compétences, il est évident qu’ils ne remplissent pas le même rôle.

⇨ Qu’est-ce qu’une meuleuse d’angle ?

C’est l’un des outils électroportatifs appartenant à la famille des meuleuses. Sa spécificité réside dans son système de rotation, dont l’axe est perpendiculaire à l’arbre moteur. Cette particularité lui confère une très grande polyvalence. Son champ d’action est extrêmement large.

En choisissant le disque ou la brosse adaptée, il sera possible de réaliser une importante diversité de travaux, du ponçage au polissage, en passant par la découpe. En revanche, si son domaine de compétences est conséquent, sa capacité d’ouvrage est limitée. La meuleuse d’angle reste un outil plutôt destiné au bricolage ponctuel, qui à du travail professionnel de gros œuvre. En disposant de l’accessoire adéquat, elle s’attaquera à quasiment tous les matériaux.

Cet équipement porte bien son nom. Son expertise initiale est le meulage. Il est donc voué à retirer un excédent de matière d’une surface. Il permet d’éliminer facilement la rouille, d’estomper des soudures, de lisser un mur ou encore de poncer du bois. Ses performances se sont développées par le biais de ses accessoires, compatibles à différentes fonctionnalités. La découpe n’est pas son rôle premier, cependant, il sera à même de le prendre en charge selon l’ampleur de l’ouvrage.

⇨ Pourquoi utiliser une disqueuse ?

Cet outil est souvent appelé tronçonneuse à disque et ce nom lui correspond parfaitement. Sa vocation est la taille de matériaux divers. Une mission bien différente de la fonction de base d’une meuleuse d’angle. Ses compétences sont donc plus limitées que celles de sa consœur, mais ses performances de découpe sont en revanche impressionnantes.

Les lames employées sur cette catégorie d’outillage sont généralement fines et très affûtées. Leur choix s’effectue selon le type de matériau à trancher. Elle sera capable de scier le bois, le métal et le carrelage et le béton, avec une grande facilité.

La disqueuse est principalement un équipement de chantier, dédié aux travaux intensifs de maçonnerie. C’est un matériel spécialisé dans le tronçonnage multiple et par conséquent très compétent dans sa fonction. Souvent considérée comme une meuleuse, elle est en réalité un appareil bien spécifique, destiné à des travaux importants de découpe.

Différences entre meuleuse d’angle et disqueuse

Si ces deux outils appartiennent à la même famille, on ne peut toutefois pas les qualifier de similaires. L’un est très polyvalent, l’autre se spécialise dans le tronçonnage.

⇨ Les travaux réalisables avec une meuleuse et une disqueuse

Il existe cinq types de meuleuses réservées à des activités de différentes ampleurs. La tronçonneuse à disque, ou disqueuse est considérée comme appartenant à cette famille d’outils. Pourtant, elle n’est pas réellement l’équipement à privilégier pour des tâches de meulage.

Les meuleuses droites et les mini-meuleuses sont destinées aux ouvrages demandant de la précision. Comme la meuleuse d’angle, elles permettront l’ébavurage, le nettoyage et le ponçage efficace des surfaces. Ces appareils sont compacts et pratiques, mais se concentrent sur de petites opérations, plus particulièrement en matière de découpe.

La meuleuse d’angle est idéale pour les travaux de rénovation. C’est l’une des raisons qui explique sa présence dans la majorité des ateliers des bricoleurs. Incroyablement polyvalente, elle propose des modèles pouvant recevoir des disques et des brosses de 115 mm à 230 mm, offrant une grande capacité de rendement. Notre comparatif des meilleures meuleuses d’angle vous présentera des appareils performants.

Le touret à meuler, ou meuleuse d’établi est voué à être fixe. C’est un outil plus lourd, spécialisé dans la fonction de base de meulage.

La disqueuse est généralement privilégiée par les professionnels, pour du travail de chantier. Il existe des modèles pour les particuliers, cependant ils seront dédiés au découpage des matériaux. Le résultat de tronçonnage sera bien plus performant qu’avec une meuleuse d’angle munie d’un disque de taille. Elle sera nécessaire pour un usage récurrent, alors qu’une meuleuse polyvalente servira à une utilisation ponctuelle.

⇨ Les lames à utiliser avec une disqueuse et une meuleuse

Les accessoires adaptés à la disqueuse sont fins, lisses et tranchants. Le tronçonnage s’opérera sur différents types de matériaux, selon la composition de la lame :

  • en acier, pour la découpe de bois ;
  • diamantée continue, pour les dalles et le carrelage ;
  • diamantée à segment, pour la pierre et la maçonnerie ;
  • en corindon ou en bakélite, pour les métaux.

La meuleuse d’angle, bénéficiant d’un large champ d’action, profitera d’une plus grande diversité d’options. Le même type de disque s’emploiera pour la découpe. Pour toutes les opérations de ponçage, de surfaçage et de polissage, on complétera cette liste par des lames plus épaisses et abrasives. Leur composition définira le matériau auquel elles seront dédiées.

Le diamètre le plus répandu est de 125 mm. C’est la dimension standard des meuleuses d’angle, idéale pour tous les travaux qu’elle permet de réaliser. Avec une profondeur de coupe jusqu’à 38 mm, c’est un format adapté aux petites tâches régulières ou ponctuelles.

Les disqueuses privilégient les diamètres de 230 mm au minimum. Ces appareils spécialisés sont plus puissants et exigent des lames plus larges pour obtenir des performances adéquates.

Vous connaissez désormais la subtile différence entre ces deux outils. Vous pouvez donc choisir sereinement entre une disqueuse ou une meuleuse d’angle, pour réaliser vos travaux. Vous trouverez tous les détails nécessaires à l’utilisation de cette dernière dans un article complémentaire.

Tous les Bons plans ⇒ Promos, Deals et Offres spéciales !CLIQUEZ ICI
+ +