Comment choisir son aspirateur robot ?

choix aspirateur robot avis

Qui n’a jamais rêvé de rentrer chez soi, après une journée de travail, et de trouver une maison propre, avec les sols aspirés sans poil ni poussière ?

Si cela n’était que du domaine du fantasme il y a encore quelques années, de nos jours, c’est enfin possible grâce aux aspirateurs robots.

Ces derniers, petits bijoux de technologie, permettent de faire l’impasse du nettoyage quotidien en aspirant seuls les saletés.

De nombreuses marques se sont d’ailleurs lancées sur ce marché. On retrouve donc sans grande surprise Dyson et Rowenta, mais aussi Bosh, Samsung, Irobot Roomba, Neato, LG…

Les aspirateurs robots étant encore récent, il n’est pas facile de choisir lequel correspond le mieux à nos besoins. C’est pourquoi nous vous avons concocté ce guide d’achat pour vous faciliter la tâche, que l’on peut compléter par celui du célèbre magazine que choisir.

Comment marche un aspirateur robot ?

fonctionnement d'un aspirateur robot

Voyons rapidement le fonctionnement de l’aspirateur robot.

Il aspire de la même manière qu’un aspirateur classique. Les grandes différences seront sa taille réduite et le fait qu’il peut aspirer tout seul.

Un aspirateur robot est un aspirateur sans sac, muni de filtres et d’un réservoir, ainsi que de plusieurs brosses.

Il fonctionne, à l’instar des aspirateurs balais, sur batterie, et possède une station de charge, ainsi que des capteurs et des plots pour former un « mur invisible ».

Certains modèles sont connectés, d’autres possèdent une brosse spéciale pour poils d’animaux.

Tout dépend de l’aspirateur robot que l’on choisit.

En ce qui concerne les prix, on peut les trouver de 150 à plus de 700 euros. Rassurons-nous, plus le temps passe, plus les prix sont à la baisse, nous laissant tout le temps de bien choisir.

Maintenant que nous en savons plus sur les aspirateurs robots, voyons quels sont les critères importants à regarder avant d’acheter.

Quelle autonomie pour un aspirateur robot ?

autonomie aspirateur robot avis

L’autonomie est importante, surtout si l’on vit dans une maison. La plupart des aspirateurs robots ont une autonomie de 60 minutes, 120 minutes pour l’aspirateur iRobot Roomba 980, ce qui est tout à fait suffisant, à condition que sa navigation soit optimale (s’il repasse plusieurs fois au même endroit alors que celui-ci est nettoyé, il va perdre de la batterie et du temps).

Si les modèles d’entrée de gamme demandent à être installés sur la station de charge, nombreux sont les aspirateurs robots qui s’y rendent seuls et qui se rechargent avant de reprendre l’aspiration là où elle en était si besoin.

Pratique, non ? Notons tout de même que les temps de charge varient entre une et cinq heures. Il est donc important de vérifier avant de craquer sur le premier modèle vendu sur Amazon.

Les capteurs

Les capteurs sont des éléments essentiels pour un aspirateur robot. Sans eux, il risque de buter contre les meubles, tomber dans les escaliers ou aspirer à l’infini. De plus, grâce à ces capteurs, l’aspirateur va pouvoir cartographier la pièce, optimiser ses déplacements et éviter les obstacles.

Certains sont capables de détecter la saleté et de décider de leur trajet en fonction, en commençant par les endroits les plus propres.

On trouve toutes sortes de capteurs : du simple « bumping » (l’aspirateur robot change de direction lorsqu’il rencontre des obstacles), à l’infrarouge ou aux caméras pour les plus snobs, tous réussissent brillamment à faire le nettoyage sans souci.

La détection du vide est d’ailleurs particulièrement efficace sur tous les modèles, il n’y a donc pas à craindre qu’il dégringole dans les escaliers.

Autre particularité : les plots. Ceux-ci permettent d’ériger un « mur invisible », limitant ainsi l’accès de l’aspirateur à certains endroits.

Le réservoir de l’aspirateur robot

Au vu de la taille d’un aspirateur robot (qui permet d’ailleurs d’aspirer sous les meubles), on ne peut pas s’attendre à ce qu’il aspire des litres et des litres de poussières. Même si certains viennent se débarrasser de la poussière de leur bac à la station de charge munie d’un réservoir, la plupart doivent être vidés tous les jours.

Le réservoir d’un aspirateur robot peut en effet contenir entre 0,25 et 0,7 de salissures, un litre pour les modèles conçus pour l’aspiration de poils d’animaux.

Les filtres

Comme pour tous les aspirateurs, les filtres ont un rôle primordial.

On trouve aussi bien des filtres jetables, que l’on doit changer une fois par semaine, que des filtres lavables, à nettoyer régulièrement.

Afin de faire quelques économies, mais aussi pour l’écologie, mieux vaut opter pour des filtres lavables.

Bien entendu, on peut également trouver des filtres HEPA qui retiennent les allergènes et les particules fines. Certains aspirateurs sont également dotés d’une lampe UV pour tuer les germes.

La puissance d’aspiration

L’aspirateur robot n’a, pour le moment, pas la puissance d’aspiration d’un aspirateur classique. Il est davantage consacré à l’entretien quotidien, comme l’aspirateur balai. D’ailleurs, si l’on opte pour ce dernier, ce comparatif d’aspirateur balai devrait aider.

Néanmoins, il ne faut pas négliger ce critère, surtout si on possède des animaux ou des tapis/moquettes.

Il serait dommage, en effet, qu’il fasse le travail à moitié, car pas assez puissant, surtout à ce prix.

C’est pourquoi, si l’on a beaucoup de sols textiles, privilégions les aspirateurs robots avec une puissance de 1500 PA (puissance d’aspiration).

Les brosses d’un aspirateur robot

brosses aspirateur robot avis

Si les brosses sont importantes pour n’importe quel aspirateur, pour un aspirateur robot, elles jouent un rôle essentiel.

L’aspirateur robot est équipé de plusieurs brosses :

  • Une brosse principale ;
  • Des brosses latérales ;
  • Parfois une brosse pour poils d’animaux.

Les brosses latérales servent à attraper la saleté qui se trouve le long des murs, et celle qui se cache dans les coins. Elles dirigent la poussière vers la brosse principale, qui se trouve au centre de l’aspirateur, qui elle-même l’entraîne vers le réservoir grâce à l’aspiration.

La brosse pour poils d’animaux fait partie des modèles d’aspirateurs robots spécialement conçus pour les propriétaires d’animaux de compagnie. Généralement en caoutchouc, elle évite ainsi les nœuds, et est très efficace aussi sur les cheveux. L’aspirateur Amibot Animal H20 est d’ailleurs l’un des meilleurs que l’on puisse trouver sur le marché.

La batterie

C’est elle qui va déterminer l’autonomie de notre aspirateur robot.

Il y a deux grands types de batteries pour un aspirateur robot :

  • La batterie classique (NiMh).
  • La batterie Lithium-ion.

La batterie Lihium-ion est à privilégier. En effet, elle possède plus d’autonomie et sa charge sera plus rapide.

De plus, elle n’a pas de mémoire de charge. En somme, si nous avons besoin de notre aspirateur avant que celui-ci ne soit chargé à 100 %, elle ne considérera pas cette charge comme complète et rependra là où elle en est réellement.

Les aspirateurs robots programmables

Mieux encore qu’un aspirateur robot, un aspirateur robot programmable !
Grâce à la programmation, nous pouvons décider quand notre aspirateur robot doit nettoyer.

Ainsi, on peut régler l’heure pour avoir une maison toute propre en rentrant chez soi, les jours de la semaine, et même, certaines tâches (comme pour les tapis).

Les aspirateurs robots moyens et haut de gamme comprennent souvent ces programmes :

  • Programme manuel ;
  • Programme différé ;
  • Pré-programme (par défaut) ;
  • Programme maximal (batterie vide) ;
  • Programme intensif (tâche difficile) ;
  • Programme multiple (choix des périodes).

Une fois l’aspirateur réglé, nous n’avons, pour ainsi dire, plus rien à faire, si ce n’est vider le réservoir et nettoyer le filtre.

Les aspirateurs robots connectés

Encore mieux que l’aspirateur robot programmable (même si ce dernier est très bien), l’aspirateur robot connecté. Ce dernier a la particularité de pouvoir se piloter à distance, de notre travail par exemple.

Une visite imprévue et nous ne sommes pas là pour faire le ménage ? Pas de problème. Il suffit de se rendre sur l’application dédiée et l’aspirateur va aspirer pour nous.

Ce type de modèle peut également être piloté grâce à des assistants vocaux, tels que Siri, Google Home ou Alexa.

Les aspirateurs robots… laveurs

Derniers nés des fabricants, l’aspirateur robot laveur est, comme son nom l’indique, capable d’aspirer puis de laver les sols.

Deux façons de faire : soit, on choisit un aspirateur robot où l’on doit nous-mêmes remplir le bac d’eau après l’aspiration, soit on opte pour un aspirateur robot laveur qui aspire et nettoie tout seul.

Notons que, comme pour l’aspiration, le lavage des sols sera évidemment effectué, mais ne remplacera pas un bon lavage manuel de temps à autre, surtout pour les coins et le long des plinthes.

Pour résumer, un aspirateur robot doit être choisi selon notre maison, notre style de vie, nos sols et nos animaux. Et pour finir, comparons bien les aspirateurs robots, qui représentent tout de même un budget conséquent.

Toujours indécis ? Ce comparatif du meilleur aspirateur robot 2019 devrait vous aider à faire votre choix.

);