Comment choisir son cuiseur vapeur ?

choisir son cuiseur vapeur

Pour une alimentation saine, à faible teneur en graisse, les recettes à la vapeur sont idéales. Les ingrédients sont positionnés dans un panier au-dessus d’un réservoir d’eau qui chauffe. Il est possible de cuire à la vapeur en posant un panier sur une casserole. Cependant pour une cuisine vapeur plus régulière et surtout en toute sécurité, cela vaut le coup d’acheter un cuiseur vapeur électrique, surtout si celui-ci est bien choisi.

Pour bien choisir un cuiseur vapeur, il faut partir de vos besoins. Concrètement il s’agit de regarder la composition de votre famille, de réfléchir à vos plats préférés et à votre façon de faire la cuisine (totalement concentré ou multitâche).

À partir de là, vous saurez quels sont les éléments importants pour vous et vous pourrez donc trouver le meilleur cuiseur vapeur qui soit.

Afin de vous aider, nous vous proposons de découvrir ci-dessous les différents critères de comparaison.

La capacité du cuiseur vapeur et le nombre de bols

cuiseur vapeur capacité et bols

Tous les cuiseurs vapeur sont des appareils composés de deux éléments minimum : le réservoir (qui abrite le moteur, la résistance et l’eau à chauffer) et le bol ou panier (où l’on place les aliments). Toutefois afin de se distinguer les unes des autres, les marques proposent des cuiseurs vapeur avec un nombre de paniers variable et une capacité totale s’adaptant à différents profils familiaux.

La capacité concerne la quantité en litre que les compartiments peuvent contenir. C’est délicat à appréhender, car on ne fait pas cuire de la soupe, mais des légumes et même du poisson ou de la viande. Ainsi un artichaut a surtout besoin de hauteur, tandis que les raviolis vapeur chinois ont besoin d’une grande surface plane.

Par ailleurs la capacité totale concerne l’ensemble des bols inclus. Ainsi elle peut varier de 4 à 12 litres et elle peut être regroupée dans un seul panier ou répartie sur trois paniers. Il faut donc prendre le temps de bien lire les descriptifs des cuiseurs vapeur pour savoir ce que chacun propose exactement. S’agit-il d’un cuiseur vapeur avec trois bols de trois litres chacun ? Ou d’un cuiseur vapeur avec deux bols de 4 litres chacun ?

Si vous hésitez, sachez qu’il est conseillé d’avoir une contenance d’environ 6 litres pour une famille de 4 personnes. Cela permet une grande polyvalence dans le type de plats que l’on peut cuisiner.

Par ailleurs, il peut y avoir en option un bol spécial riz, une fonction en plus qui peut remplacer le cuiseur à riz.

Avec ou sans récupérateur de jus ?

Lorsqu’il y a au moins deux bols avec le cuiseur vapeur, il est préférable d’avoir un système qui empêche le jus des aliments du dessus de tomber sur les aliments du dessous. Cela peut se faire avec un récupérateur de jus ou un plateau. C’est une option très appréciable qui permet une meilleure préservation des saveurs. Cela permet également de préparer dans le même cuiseur des aliments qui ne sont pas destinés au même repas.

La meilleure puissance pour un cuiseur vapeur

cuiseur vapeur puissance

Voici une question qui revient souvent quand on cherche à acheter un cuiseur vapeur. En fait elle se pose pour tout appareil d’électroménager, du grille-pain au Cookeo, car on a tendance à ne pas savoir exactement ce que ce terme recouvre.

Nous, en tant qu’utilisateur, on veut savoir s’il est efficace, si sa puissance permet de cuire correctement. Pour les fabricants, la puissance est un simple chiffre en watts qui informe sur la consommation électrique. Cette puissance électrique aide à se faire une idée de l’efficacité, mais elle ne fait pas tout.

Sur un cuiseur vapeur, la puissance peut varier de 600 à 2000 watts. Pour une utilisation occasionnelle, peu importe votre choix, les avis des utilisateurs (sur Amazon ou Boulanger) seront de meilleurs indicateurs de qualité.

Pour une utilisation très régulière, il est préférable de prendre en compte les avis et d’essayer de prendre l’appareil avec la plus basse puissance. En effet, cela peut vite faire gonfler la facture d’électricité.

L’important pour s’y retrouver est plutôt de vérifier le temps de préchauffage, la présence d’un variateur de puissance ou de température et le temps moyen pour cuire tel ou tel plat.

Les matériaux et le design général

cuisuer-vapeur matériau et design

Le design concerne l’aspect extérieur, c’est-à-dire la couleur, et si l’ensemble ira bien dans votre cuisine. Les matériaux jouent directement sur l’aspect extérieur, mais ceux qui sont les plus intéressants sont ceux en contact avec les aliments.

Pour une alimentation saine, il faut éviter le plastique pour les paniers vapeur, y compris le plastique sans BPA, car il y a souvent une légère odeur persistante. Il est donc préférable de choisir des paniers en acier inoxydable ou en verre. Cela fait grimper le prix du cuiseur vapeur, mais cela augmente l’espérance de vie du produit, de la planète, de vos enfants. Il ne faut donc pas hésiter à chercher une promo avant de prendre un cuiseur vapeur moins cher et en plastique.

Notez tout de même qu’il est appréciable d’avoir un cuiseur vapeur avec des bols transparents en priorité pour suivre la cuisson sans avoir besoin d’ouvrir l’appareil, ou alors au moins un couvercle en verre. D’un autre côté SEB propose un modèle tout en inox très élégant… De même, les bols avec larges poignées sont à privilégier pour transporter chacun en toute sécurité.

L’ergonomie : qu’est-ce qu’un cuiseur vapeur pratique ?

cuiseur vapeur ergonomie

L’ergonomie, c’est à dire la prise en main, est souvent le dernier critère que l’on regarde, car le plus délicat. Et pourtant il est essentiel, car il joue directement sur votre plaisir à utiliser cet appareil.
Trois éléments sont à comparer : la mise en route (et l’arrêt), le remplissage de l’eau, l’entretien (et le rangement).

Concernant la mise en route, les cuiseurs vapeur pas chers sont extrêmement simples : il n’y a qu’un seul bouton marche/arrêt. Il n’y a donc pas de minuteur, pas de variateur de puissance, pas d’arrêt automatique. Il est donc nécessaire d’évaluer la qualité de la cuisson les premières fois, pour adapter ensuite votre temps de cuisson et mettre en route un minuteur externe.

Sur les modèles plus complets, la mise en route se fait avec un minuteur. L’arrêt peut être automatique ou non et avec l’émission d’un signal sonore de fin. Il peut même y avoir un maintien au chaud. Tout est regroupé, inutile de chercher le minuteur alors que la préparation est déjà en cours.

Le remplissage de l’eau dans la base du cuiseur vapeur est aussi un point important, car il s’agit de remettre de l’eau dans le réservoir en cours de cuisson. Cela permet de prolonger la cuisson sans arrêter le cuiseur. C’est une option proposée sur la très grande majorité des cuiseurs, par le biais d’une petite ouverture sur un côté.

Enfin, l’entretien peut se faire à la main, mais de nos jours même un cuiseur vapeur bas de gamme est muni de bols qui passent au lave-vaisselle. La différence s’effectue plutôt au moment du rangement, c’est-à-dire lorsqu’il s’agit de regarder comment emboîter les différents éléments pour ne pas encombrer tout un placard. Autant privilégier un rangement compact. Par contre la question ne se pose pas si vous souhaitez le laisser en permanence sur votre plan de travail.

mattis ante. elit. sem, massa non ipsum Aenean